CIL Centre Presqu'Ile

Quelles conditions sanitaires pour le second tour des élections municipales ?

Aménagement des bureaux de vote, port du masque obligatoire, mise à disposition de gel hydro-alcoolique... Deux décrets parus au Journal officiel le 18 juin 2020 adaptent le droit électoral au contexte sanitaire exceptionnel, afin de sécuriser l'organisation du second tour des municipales reporté au dimanche 28 juin 2020 dans 4 855 communes, secteurs et arrondissements.

 Deux décrets précisent les précautions requises pour que le scrutin se déroule dans des conditions de nature à préserver la santé des électeurs, des candidats et des membres du bureau de vote. Ils prévoient notamment :

  • L'aménagement des bureaux de vote de manière à limiter au maximum les contacts et à assurer une distance d'au moins un mètre entre chaque personne.
  • La limitation du nombre d'électeurs pouvant accéder simultanément au bureau de vote avec la priorité donnée aux personnes vulnérables.
    Le respect des règles de l'état d'urgence sanitaire liées aux regroupements de personnes devra être appliqué, avec en particulier le respect des gestes barrières et de la distanciation physique. Les regroupements seront ainsi possibles dans les établissements recevant du public dans les conditions prévues par le décret du 31 mai 2020 (interdiction de tout rassemblement, activité, ou réunion sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public de plus de 10 personnes).
  • Un affichage rappelant l'obligation du port du masque et les mesures d'hygiène et de distanciation physique à l'entrée du bureau de vote.
  • L'obligation du port du masque pour les électeurs ainsi que pour les membres du bureau de vote, les scrutateurs et les personnes participants au contrôle du scrutin (équipés également de visières).
    Il pourra être demandé aux électeurs de retirer momentanément leur masque aux fins de contrôle de leur identité. Cette obligation ne s'appliquera pas aux personnes en situation de handicap munies d'un certificat médical justifiant de cette dérogation s'ils respectent les mesures sanitaires.
  • La mise à disposition de gel hydro-alcoolique ou l'accès à un point d'eau avec du savon dans tous les bureaux de vote. (À noter que l'approvisionnement des communes et bureaux de vote en masques, visières de protection et gel hydro-alcoolique est intégralement pris en charge par L'État.)
  • Une dérogation à l'obligation d'estampiller la carte électorale après la signature de la liste d'émargement afin d'éviter les contacts lors des opérations électorales.
  • La possibilité d'assister au dépouillement à condition de porter un masque et de respecter les gestes barrières, dans la limite des capacités d'accueil du lieu.
  • L'assouplissement des conditions de procuration afin de permettre notamment à un mandataire de porter deux procurations au lieu d'une.

  À noter : Ce second tour est reporté en Guyane où la situation sanitaire ne permet pas encore de le tenir et la vigilance est maintenue à Mayotte.

  À savoir : Pour plus de précisions sur l'organisation de la campagne et du scrutin, les maires ainsi que les candidats peuvent se reporter à la circulaire consultable sur le site du ministère de l'Intérieur .

Rapport Mission Déconfinement Métropole

Chers adhérents,
Vous trouverez ci-joint le rapport intermédiaire de la métropole sur le déconfinement . Il y a 10  mesures (masques, gel, dépistage,...) et l'UCIL est cité dans la dernière (page 24) !
Cordialement,
Bernard Colombaud
 

Distribution de masques

Pour la distribution des masques il faut s'inscrire par internet avec le lien https://www.lyon-masques.fr/jsp/site/Portal.jsp.
 Il est aussi possible de téléphoner au 04 72 10 30 30 dès aujourd'hui 8 mai.
Il convient de s'inscrire pour un créneau horaire et retire les masques ans le point de retrait que vous aurez choisi directement sur le site internet. Pour le territoire du CIL, les distributions se feront à la piscine du Rhône (2éme arrondissement) et à l'atrium de l'hôtel de ville (1er arrondissement).
Les demandes affluent. Inscrivez-vous rapidement !
Cordialement,
 
Le Président 
 
Bernard colombaud

Grand Lyon : les déchèteries vont rouvrir, accès conditionné, masque obligatoire

À partir du lundi 11 mai, la Métropole de Lyon va rouvrir ses déchèteries sur son territoire. Néanmoins, en raison de l'épidémie de coronavirus COVID-19 et du déconfinement, des règles précises seront à respecter. Il sera impératif de les lire avant de se rendre en déchèterie, notamment celles relatives aux immatriculations des véhicules qui auront le droit d'accéder à ces lieux. 

À partir du 11 mai, les déchèteries de la Métropole de Lyon seront à nouveau ouvertes au public, avec des horaires étendus : de 8h30 à 18h du lundi au vendredi, de 8h30 à 18h30 le samedi et de 9h à 12h le dimanche. 

 

Néanmoins, pour éviter l'engorgement des déchèteries et des voies de circulation, un accès alterné est mis en place : "les véhicules immatriculés avec des numéros pairs y auront accès les jours pairs, les véhicules aux numéros impairs pourront y accéder les jours impairs", précise la métropole.

 

De même, le nombre de véhicules autorisé sur les plateformes sera limité en fonction des déchèteries (voir ci-dessous). Par ailleurs "Conformément au plan de déconfinement gouvernemental, le nombre de personnes présentes en même temps sur une plateforme sera au maximum de 10 (usagers et agents)". 

 

Plusieurs règles devront être respectées :

  • Les usagers devront présenter à l’agent d’accueil une attestation de domicile prouvant leur résidence dans une des 59 communes de la Métropole. Les entreprises extérieures devront présenter un devis ou une attestation de chantier d’un maître d’ouvrage métropolitain.
  • Les usagers ne pourront pas descendre de leurs véhicules sauf au moment de décharger leurs déchets dans les bennes. 
  • L’agent d’accueil ne sera pas habilité à aider les usagers à porter des déchets lourds ou encombrants. Ces derniers peuvent venir accompagnés d’une 2e personne pour les aider à vider le contenu de leur véhicule et/ou de leur remorque. 
  • Le port des gants pour manipuler les déchets est obligatoire. 
  • Le port de masques sur le nez et la bouche est obligatoire dès la sortie du véhicule et pour toutes les phases de vidage des déchets.

 

Nombre maximum de véhicules autorisés sur les plateformes :

 

8 véhicules : Caluire-et-Cuire, Lyon-Vaise, Mions-Corbas, Feyzin, Champagne-au-Mont d’Or, Genas

 

7 véhicules : Décines-Charpieu, Villeurbanne-Kruger, Lyon-Artillerie, Grigny-Chantelot, Pierre-Bénite

 

6 véhicules : Rillieux-la-Pape, Francheville-Sainte Foy-les-Lyon

 

5 véhicules : Vaulx-en-Velin, Villeurbanne-Brinon, Saint-Priest, Saint-Genis-les-Ollières

 

4 véhicules : Neuville-Genay

 

La déchèterie de Vénissieux, en travaux de réhabilitation au moment du confinement, ne rouvrira pas le 11 mai.

 

"Ces mesures sont mises en œuvre pendant toute la durée du mois de mai et pourront être réévaluées au regard de la fréquentation des déchèteries", précise la métropole de Lyon.

Coronavirus à Lyon : que faire de son masque après usage ?

Avec le déconfinement, il sera obligatoire de porter un masque dans les transports en commun, et vivement conseillé de le faire dans les lieux publics. Qu'ils soient en tissu ou chirurgical, que faut-il faire avec son masque après usage et pourquoi bien respecter certains conseils peut sauver des vies. 

C'est la course aux masques pour en trouver avant le début du déconfinement. Les pharmacies et bureaux de tabac ont commencé à en proposer en tissu, les grandes surfaces vendent également des modèles chirurgicaux. Sur le réseau TCL, là où les masques seront obligatoires, il sera possible d'acheter un kit dans les distributeurs avec deux modèles jetables et du gel hydroalcoolique entre 3,5 et 4 euros. À Lyon, la ville va bientôt lancer sa plateforme pour aller récupérer des masques gratuits dans un point précis . 

 

Si les consignes pour bien porter un masque commencent à tourner (se laver les mains avant de le manipuler, ne jamais toucher son masque, utiliser uniquement les élastiques, toujours l'avoir devant le nez et la bouche, l'utiliser quatre heures au maximum...), celles pour gérer l'après-usage sont moins connues.

 

Que faire de son masque après usage ?

Première règle, lorsqu'on enlève son masque, ne jamais toucher la face avant ou mettre les doigts dessous, mais bien le retirer en touchant uniquement les élastiques. Il est important de se laver les mains après la manipulation.

 

Pour les masques jetables, comme les chirurgicaux, à Lyon, il est obligatoire de pratiquer le double emballage pour les jeter. Cela consiste à le mettre dans un premier sac, qui sera placé ensuite dans la poubelle normale. Cette dernière doit être jetée dans les bacs gris. Les masques ne doivent jamais terminer dans le recyclage ou dans la cuvette des toilettes. De même, jeter son masque usagé dans la rue, c'est faire courir un danger pour les agents qui s'occupent du nettoyage, ainsi que toute personne qui pourrait être en contact avec, comme les enfants. Bien jeter son masque peut donc sauver des vies. 

 

Pour les masques en tissu qui sont lavables. Une étiquette doit accompagner le masque et préciser le nombre de lavages qu'il peut supporter. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) conseille un lavage en machine à 60°C pendant 30 min minimum, en utilisant uniquement de la lessive et sans adoucissant. Il est conseillé ensuite de le sécher à l'air libre dans un endroit bien ventilé ou d'utiliser un sèche-linge. Enfin, l'ANSM indique qu'il faut le repasser entre 120°C et 130°C après le séchage. Autant d'opérations à effectuer les mains propres, avant de replacer le masque dans un endroit où il ne sera pas en contact avec des germes extérieurs ou postillons. 

 

Ultime conseil, neuf ou usager, ne laissez pas vos masques à la vue de tous dans une voiture. Cela vous évitera de retrouver une vitre cassée et les masques envolés.

Gels hydro-alcooliques, désinfectants… gare à l’intoxication

Gels hydro-alcooliques, huiles essentielles, nettoyants… Les centres antipoison signalent de nombreux accidents domestiques et intoxications en lien avec des produits utilisés pour prévenir le risque de coronavirus.

Entre le 1er et le 24 mars 2020, les centres antipoison ont reçu 337 appels liés à des expositions à des produits utilisés contre le risque de Covid-19 : nettoyants / désinfectants, solutions hydro-alcooliques, huiles essentielles.

« En cas d’intoxication, il ne faut pas refuser ou reporter une consultation nécessaire aux urgences ou dans un cabinet médical par peur d’être infecté par le coronavirus », prévient l’Agence nationale de Sécurité sanitaire (Anses).

« Il est nécessaire de suivre précisément les indications du Centre antipoison. »

Mais pour ne pas en arriver là, l’Anses émet des recommandations pour éviter l’intoxication.

Commençons par les nettoyants et les désinfectants.

Ici, les auteurs ont identifié diverses situations à risque : inhalation de vapeur toxique, intoxication accidentelle de jeunes enfants suite aux transferts des produits ménagers (dans une bouteille, dans un verre d’eau…) ou encore nettoyage des aliments à l’eau de Javel.

Pour les éviter :

- Respectez rigoureusement les conditions d’usage des produits nettoyants ou désinfectants (sols, surfaces du domicile ou du lieu de travail) ;

- Ne mélangez pas des produits nettoyant ou désinfectant entre eux, notamment eau de Javel et détartrant.

Pour les produits déconditionnés, mentionnez très clairement la nature du contenu (nom du produit au feutre, étiquette de couleur…) et bien entendu, tenez ces produits hors de portée des enfants ;

- Question de bon sens : n’utilisez pas les produits nettoyants et désinfectants de sols et de surfaces pour des besoins d’hygiène corporelle ;

- Et ne nettoyez pas les aliments à l’eau de Javel ou tout autre produit nettoyant ou désinfectant.

Pour les gels hydro-alcooliques, ici le danger est l’ingestion par les enfants.

- Tenez donc ces produits hors des petites mains. Et si vous fabriquez vous-même votre solution, respectez rigoureusement les consignes officielles de fabrication.

- De nombreuses personnes utilisent les huiles essentielles pour renforcer leurs défenses immunitaires.

L’Anses rappelle que les huiles essentielles ne constituent pas un moyen de lutte contre le coronavirus. Il est important de respecter les conditions d’utilisations de ces huiles (voie d’administration, dose, zone d’application…).

Les personnes souffrant d’affections respiratoires (notamment les personnes asthmatiques) et les femmes enceintes ou allaitantes ne doivent pas utiliser les huiles essentielles.

La téléconsultation par téléphone est autorisée pour certains patients

Publié le 08 avril 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Illustration 1Crédits : © auremar - stock.adobe.com

Encouragée depuis le début de l'épidémie du coronavirus, la téléconsultation médicale restait impossible aux patients dépourvus de connexion en vidéo via un portable, une tablette ou un ordinateur. La téléconsultation par téléphone est désormais autorisée pour certains de ces patients. C'est ce qu'a annoncé un communiqué de presse du ministre des Solidarités et de la Santé le 4 avril 2020.

Si l'équipement du patient ne permet pas la vidéo-transmission, la téléconsultation peut être réalisée simplement par téléphone pour :

  • les patients malades du Covid-19 ou susceptibles de l'être ;
  • les patients en affection de longue durée ;
  • les personnes de plus de 70 ans ;
  • toute personne résidant dans une zone blanche (c'est-à-dire une zone non desservie par un réseau de téléphonie mobile ou par internet).

Cette possibilité est également ouverte au suivi à distance par les infirmiers des patients atteints du Covid-19.

 

À savoir : Ces consultations seront prises en charge comme les autres téléconsultations dans le cadre de la crise sanitaire. Elle bénéficient :

  • d'une exonération du ticket modérateur : l'Assurance maladie prend en charge 100 % des frais ;
  • de la suppression de la participation (forfait de 1 €) et de la franchise.

Et aussi

Pour en savoir plus

Attestation de déplacement : c'est possible en numérique

Publié le 06 avril 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Illustration 1Crédits : @ Ministère de l'Intérieur

L'attestation de déplacement dérogatoire est désormais présentable en numérique sur votre mobile ou votre tablette. Il faut en générer à chaque nouvelle sortie. Où trouver cette attestation numérique ? Comment l'utiliser sur votre portable ? Quelle confidentialité pour vos données ? Service-public.fr vous informe.

Le générateur d'attestation de déplacement dérogatoire est disponible sur Service-public.fr.

Sur votre smartphone : il faut aller sur l'adresse du formulaire directement depuis votre mobile et le compléter en ligne. Une fois les informations remplies, cliquez sur « Générer mon attestation ». Un fichier PDF s'ouvre dans le navigateur. Vous pouvez simplement garder cette page ouverte. Un QR Code comprenant l'ensemble des données du formulaire, ainsi que la date et l'heure de génération du document, est apposé dans le fichier. Vous devez présenter ce fichier lors d'un contrôle sur votre smartphone ou tablette. Si vous avez besoin d'utiliser votre navigateur, ouvrez un autre onglet.

Sur votre ordinateur : il faut se rendre sur l'adresse du formulaire et le le compléter en ligne. Une fois les différents champs remplis, cliquez sur« Générer mon attestation » : un document au format PDF nommé attestation.pdf est généré. Si le bouton a fait apparaître une page web au lieu de télécharger le fichier, vous pouvez l'enregistrer en cliquant sur la petite flèche en haut à droite. Il ne vous reste plus qu'à vous l'envoyer, par exemple sur votre propre mail, en pièce jointe. Tous les smartphones peuvent ouvrir une pièce jointe au format PDF. C'est ce document que vous devez présenter aux forces de l'ordre si on vous le demande.

Confidentialité des données

Les données saisies sont stockées exclusivement sur votre téléphone ou votre ordinateur. Aucune information n'est collectée par le ministère de l'Intérieur. L'attestation pdf générée contient un QR Code. Ce code-barres graphique permet de lire les informations portées dans votre attestation au moment de leur saisie. Il peut être déchiffré à l'aide de tout type de lecteur de QR code générique.

Attention : Il est nécessaire de générer une nouvelle attestation numérique à chaque sortie hors de votre domicile. En plus de l'heure de sortie renseignée par vos soins, le QR code comporte l'heure où vous avez rempli le formulaire afin d'éviter les fraudes.

Textes de référence

Services en ligne et formulaires

7/04/2020 - Lyon-Mag: Depuis ce lundi, vous avez la possibilité d’avoir votre attestation de déplacement dérogatoire sur votre smartphone.

Lorsque vous cassez le confinement pour une raison autorisée comme un déplacement professionnel, pour faire les courses ou pour courir dans votre quartier, vous pouvez, en cas de contrôle de police ou de gendarmerie, sortir votre téléphone. A condition d’avoir téléchargé au préalable l’attestation sur le site du ministère de l’Intérieur et d’avoir renseigné les traditionnelles informations à votre sujet : nom, prénom, date de naissance, lieu de naissance, adresse, motif de sortie, date et heure de la sortie. Un PDF est ensuite généré pour le télécharger et il est doté d’un QR Code que les forces de l’ordre peuvent scanner pour obtenir lesdits renseignements vous concernant.

Cela devrait tirer de l’embarras de nombreuses personnes n’ayant pas d’imprimante chez eux, et qui passaient de longues minutes à recopier à la main les attestations. Le gouvernement a précisé que les données recueillies des attestations numériques ne seraient pas collectées et conservées.

7/04/2020 - Tutoriel pour fabriquer vos masques 

Voici un lien vers un tutoriel pour réaliser des masques facilement.: https://twitter.com/masquespourtous/status/1246093116710490113

6/04/2020 - Métropole de Lyon : ces déchets que vous devez garder durant le confinement

Durant cette période de confinement, la métropole de Lyon maintient les tournées d'enlèvement des déchets et du recyclage. Néanmoins, les déchèteries sont fermées et tout ne doit pas être mis dans les bacs.

Les enlèvements des déchets et du recyclage continuent dans la métropole de Lyon. Les services sont toujours maintenus sans problème. Cependant, les déchèteries sont fermées et certains tentent de jeter dans les bacs gris des choses qu'ils doivent conserver jusqu'à leur réouverture.

Ainsi, la métropole de Lyon rappelle : "comme en période normale, il est interdit de jeter dans les bacs gris les encombrants, les gravats ou les déchets verts. Il faut les conserver chez soi et attendre la réouverture des déchèteries et des donneries. Il est par ailleurs toujours interdit de déposer des encombrants sur la voie publique et de brûler les déchets verts".

Par ailleurs, les déchets électroniques (piles, batteries, ampoules), ne doivent surtout pas être jetés dans les bacs gris, ni sur le trottoir "pour éviter tout risque de pollution". Ainsi, "il est conseillé de les stocker" jusqu'à la réouverture des déchèteries ou des points de collecte dans les magasins.

Pour les bacs jaunes : "il faut poursuivre le geste de tri des emballages, papiers/cartons. Si le bac déborde, il faut stocker ces déchets chez soi en attendant le retour à une situation normale. Il est important de ne rien déposer au sol à côté des bacs sur la voie publique, ni dans les locaux poubelles qui doivent restent accessibles facilement pour tous ceux qui manipulent les bacs".

De même, la métropole rappelle que les "Les mouchoirs en papier comme tous les déchets d'hygiène doivent être jetés en doubles sacs fermés dans le bac gris. Ils ne doivent en aucun cas être jetés dans le bac jaune". Par ailleurs, la collecte du verre dans les silos continue.

De manière plus globale pour l'ensemble des déchets, la métropole indique qu'il est "important de limiter autant que possible les apports voire de les réduire en poursuivant les gestes de tri et en conservant chez soi ce qui peut attendre la réouverture des déchèteries ou des donneries".

 

3/04/2020 - Covid-19 : quelles précautions prendre avec les aliments et les emballages ?

Publié le 01 avril 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

La cuisson des aliments détruit-elle le virus ? Peut-on manger les fruits et légumes crus sans risques ? Doit-on aussi nettoyer les emballages ? Le vinaigre blanc est-il efficace ? Comment nettoyer des surfaces potentiellement contaminées ? L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) propose des réponses basées sur des données scientifiques.

Quelles précautions si je suis malade ?

Si vous êtes malade, vous devez éviter de manipuler des aliments et de cuisiner pour les autres.

Comment supprimer le virus sur les fruits et légumes ?

Il faut bien les laver à l'eau claire avant de les consommer ou de les cuisiner. Essuyez les aliments ensuite avec un essuie-tout à usage unique. N'utilisez pas de désinfectant ou de détergent comme l'eau de javel, vous risqueriez une intoxication s'il était mal rincé. L'utilisation du vinaigre blanc n'est pas nécessaire.

Peut-on manger les fruits et légumes crus ou faut-il les cuire ?

Pour les légumes, une cuisson à 63°C (à feu moyen) pendant 4 minutes permet de détruire le virus potentiellement présent. Pour les crudités et les fruits consommés crus, un lavage à l'eau claire suffit.

Ces règles d'hygiène concernent-elles également les emballages ?

Il faut nettoyer les emballages avec un chiffon ou un essuie-tout à usage unique humide, ou les retirer lorsque cela est possible. Il n'est pas nécessaire d'utiliser de l'eau de javel et le vinaigre blanc est inefficace pour se débarrasser des virus résistants.

Quelles précautions prendre en rentrant des courses ?

Il faut tout d'abord se laver les mains. On peut laisser reposer ses courses quelques heures. Pour les produits frais qui se conservent au réfrigérateur, il faut retirer le suremballage et nettoyer les produits avec un papier essuie-tout humide avant de les ranger. Lavez-vous les mains soigneusement avant et après chaque manipulation.

Faut-il chauffer le pain ?

La cuisson à haute température du pain élimine toute trace de virus. Les boulangers comme les autres professions de l'alimentation sont sensibilisés aux règles d'hygiène (lavage de main régulier, port de gants pour servir, utilisation d'un sac pour ranger le pain...). Le risque de transmission du virus est négligeable, il n'est donc pas nécessaire de faire chauffer son pain. Si vous êtes malade, vous devez absolument éviter de manipuler le pain.

Peut-on contracter le Covid-19 au contact de surfaces contaminées ?

Certaines études démontrant que le virus peut rester plus ou moins actif sur des surfaces inertes, le risque de toucher le virus en manipulant des objets contaminés n'est pas exclu mais reste faible. C'est pour cela qu'il est important de ne pas se toucher le visage durant ses achats, de se laver les mains lorsque l'on rentre chez soi et de respecter les recommandations déjà citées.

Comment nettoyer des surfaces potentiellement contaminées ?

Il faut utiliser des produits ménagers permettant d'effacer toute trace du virus. Vous pouvez utiliser par exemple l'alcool à 70°C qui est très efficace, pour désinfecter les poignées de porte, les claviers d'ordinateur ou de tablette. Utilisez de l'eau de javel avec précaution car c'est un produit fortement oxydant et caustique pour la peau, les muqueuses et les matériaux.

Attention : le téléphone, en contact direct avec les mains et le visage, peut être un vecteur de transmission du virus. Pour le désinfecter, vous pouvez utiliser des lingettes désinfectantes ou un papier essuie-tout imbibé d'alcool ménager qui sera ensuite jeté.

3/04/2020 - Coronavirus à Lyon : les ressources numériques de la BM pour tous

Si les bibliothèques municipales sont toutes fermées à Lyon, la BM a choisi d'ouvrir ses ressources numériques au plus grand nombre. Cours de langue, magazines, méthodes... cette mine d'or est accessible en ligne durant le confinement. Voici comment les obtenir.

Durant le confinement, la Bibliothèque municipale de Lyon a choisi d'ouvrir gratuitement ses ressources numériques à tous ses abonnés, sans exception, mais aussi de les renforcer.

Cours de langue, magazines numériques, méthodes d'apprentissages, formations, mais aussi jeux... ce sont des milliers de ressources pour petits et grands qui sont disponibles. Pour en profiter, il suffit de se rendre ici et de se connecter avec ses identifiants en fonction des services numériques choisis.

Par ailleurs, ceux qui ne sont pas abonnés peuvent aussi profiter de ces services gratuitement durant le confinement. Pour cela, il suffit de s'inscrire ici et choisir l'abonnement "connexion" à 0 euro.

1/04/2020 - Déclaration d'impôt 2020 sur les revenus 2019 : report des dates limites

Publié le 01 avril 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

En raison du contexte sanitaire lié au Coronavirus, des aménagements pour la déclaration des revenus en 2020 sont prévus. Modification du calendrier de dépôt, déclaration automatique, déclaration en ligne... Service-public.fr vous explique quand et comment faire.

Quelles sont les dates limites pour transmettre la déclaration des revenus ?

Le service de déclaration en ligne sera ouvert à partir du lundi  20 avril 2020. Les dates limites de déclaration varient en fonction du département de résidence des contribuables :

  • départements 01 à 19 : jeudi 4 juin 2020 à 23h59
  • départements 20 à 54 : lundi 8 juin 2020 à 23h59
  • départements 55 à 976 : jeudi 11 juin 2020 à 23h59

Les déclarations papier parviendront à partir du 20 avril 2020 et jusqu'à mi-mai (selon le service postal) mais seulement aux contribuables qui ont déclaré sur papier en 2019. La date limite de réception est fixée au vendredi 12 juin à 23h59.

  Attention : Sauf si vous ne disposez pas de connexion internet ou si vous ne vous estimez pas en mesure de le faire, vous devez déclarer en ligne. Compte tenu de la situation, tous les usagers qui le peuvent sont invités à déclarer en ligne.

Une nouveauté en 2020 : la déclaration automatique

Comment savoir si je bénéficie de la déclaration automatique ?

La déclaration automatique sera proposée aux foyers fiscaux qui ont été imposés, l'an dernier, uniquement sur des revenus préremplis par l'administration et qui n'ont signalé aucun changement de situation (adresse, situation de famille ou création d'un acompte de prélèvement à la source) en 2019.

  • si vous avez déclaré en ligne l'année dernière : vous recevrez un courriel d'information sur ce nouveau dispositif vous signalant que le récapitulatif des informations connues de l'administration est disponible, pour vérification, dans votre espace particulier ;
  • si vous avez déposé une déclaration papier en 2019 : vous recevrez par courrier votre nouvelle déclaration de revenus sous un format adapté, accompagnée de documents vous présentant ce nouveau mode de déclaration.

Comment ça marche exactement ?

Si vous êtes éligible, vous devrez bien vérifier les informations que l'administration porte à votre connaissance :

  • si toutes les informations sont correctes et complètes, vous n'avez rien d'autre à faire. Votre déclaration de revenus sera automatiquement validée ;
  • si certains éléments doivent être complétés ou modifiés (adresse, situation de famille, montant des revenus et charges, dépenses éligibles à réduction/crédit d'impôt, option pour choisir l'imposition au barème des revenus de capitaux mobiliers...), vous devrez alors remplir et signer votre déclaration de revenus comme habituellement.

  À savoir : 2/3 des usagers pourraient ne pas avoir à déclarer leur revenu cette année grâce à la déclaration automatique.

La déclaration en ligne

Si vous devez déposer une déclaration, il vous faut, à partir du 20 avril, vous connecter à votre espace particulier avec votre numéro fiscal et votre mot de passe.

Si vous ne vous êtes jamais connecté à votre espace particulier, il vous faut seulement rassembler 3 éléments :

  • Votre numéro fiscal : il figure sur votre avis d'impôt sur le revenu reçu en 2019 ou sur votre dernière déclaration de revenus ;
  • Votre numéro d'accès en ligne : il apparaît sur votre dernière déclaration de revenus ou le courrier que vous avez reçu pour pouvoir déclarer en ligne ;
  • Votre revenu fiscal de référence qui est indiqué sur votre avis d'impôt sur le revenu reçu en 2019.

A l'aide de ces informations, vous pourrez créer votre mot de passe et accéder facilement à tous les services en ligne .

 

Coronavirus : le point sur la situation dans la Métropole

Gmail - TR: UCIL - Coronavirus: point situation dans Métropole le 30 mars

Le mot d'ordre est : restez chez vous ! La Métropole de Lyon s'organise pour assurer la continuité des services publics et protéger les personnels et les habitant ·es.

> L’épidémie en cours et le confinement bouleversent le fonctionnement des services et des entreprises dans la Métropole. Voici le point sur la situation. Ces informations évoluent chaque jour en fonction de la situation.

Collecte des poubelles

  • Les équipes de la Métropole assurent normalement la collecte des bacs gris et des bacs verts. Mais le centre de tri Nicollin a fermé. Dans certaines communes de la Métropole, les déchets triés ne pourront pas être valorisés en ce moment. Sont concernées, les communes de Caluire, Champagne, Craponne, Dardilly, Ecully, Fleurieu, Francheville, Genay, Irigny, La Tour de Salvagny, Limonest, Lissieu, Neuville, Sathonay Camp, Sathonay Village, Saint-Cyr, Saint-Didier, Sainte-Foy, Saint-Genis-Laval, et Venissieux. Et également une partie des communes de Rillieux, Tassin, Lyon 1er, 4e, 5e, 6e, 9e et Villeurbanne.
  • La priorité est donnée à la collecte des déchets. Il y a moins de tournées pour nettoyer les rues et les espaces publics.
  • Les masques, mouchoirs et gants usagés ne doivent pas être jetés dans le bac de tri. Ils doivent être jetés dans un sac plastique fermé pendant 24 heures avant de le mettre à la poubelle.
  • Il n’est plus possible de demander un nouveau bac de tri, de le remplacer ou de le faire réparer. Merci de renouveler vos demandes lorsque les restrictions actuelles seront levées.

Déchèteries

  • Les déchèteries sont fermées.
  • Les autres services de collecte de déchets occasionnels (déchèteries mobiles, déchèteries fluviale, et points d’apport volontaire déchets verts) sont suspendus.

Transports

  • Les services Bluely, Citiz et Yeah sont fermés.
  • Le service Vélov fonctionne.
  • Sur le réseau TCL, dès le lundi 30 mars, la fréquence des transports en commun est modifiée. Toutes les infos sont sur le site des TCLLes véhicules, les valideurs et les sièges en station sont désinfectés régulièrement.
  • Les mesures dans les transports en commun : Les TCL sont désormais gratuits pour les personnels soignants.
    • la vente des tickets à bord des bus est suspendue. Les voyageurs doivent prendre leurs titres de transport sur les distributeurs ou sur smartphone, en version dématérialisée via la nouvelle application TCL E-Ticket (sur Google Play Store).
    • les agences commerciales TCL, l’agence de recouvrement et les relais infos services ne reçoivent plus de public. Vous pouvez appeler Allo TCL au 04 26 10 12 12
    • la montée dans les bus se fait exclusivement par les portes milieu et arrière. La porte avant n’est plus ouverte.
    • les portes des tramways sont ouvertes automatiquement à tous les arrêts pour éviter la manipulation des boutons d’ouverture.
    • l’offre liée à la vie nocturne de l’agglomération est suspendue : suspension de l’extension du métro à 2h du matin et des lignes pleines lunes
    • le niveau de fréquentation des parcs relais ayant très fortement baissé, certains P+R seront fermés.
  •  
  • Le stationnement payant est suspendu à Lyon et Villeurbanne.

Aide aux entreprises

> La Métropole débloque 100 millions d’euros pour soutenir les petites entreprises de son territoire. Toutes les infos par ici.

Eau potable

  • Vous pouvez boire l’eau du robinet en toute sécurité. Les équipes d’Eau du Grand Lyon s’organisent pour assurer ce service public essentiel.
  • Attention : jetez vos lingettes dans votre poubelle (bac gris). Pas dans les toilettes : elles bouchent les canalisations.

Solidarités

  • Les personnes âgées les plus fragiles sont appelées par les agents de la Métropole. Un plan contact COVID-19 est mis en place pour garder un contact régulier avec les personnes isolées les plus fragiles. En lien avec la préfecture et l’Agence régionale de santé.
  • Les aides sociales – revenu de solidarité active (RSA), allocation personnalisée d’autonomie (APA), prestation de compensation du handicap (PCH)… – vont être renouvelées automatiquement.
  • Les restaurants sociaux restent ouverts et les maraudes des associations sont maintenues.

Pour aider

  • Si vous pouvez aider pendant cette période de crise, un appel à volontaires est lancé pour des missions du type distribution de repas ou appels aux personnes âgées ou isolées. Rendez-vous sur covid19.reserve-civique.gouv.fr
  • « Réserve métropolitaine » : des agents de la Métropole se sont portés volontaires pour réaliser des missions essentielles de service public : appels téléphoniques aux personnes fragiles, protection de l’enfance… et des missions d’intérêt général. 

Handicap

  • La Maison départementale et métropolitaine des personnes handicapées (MDMPH) s’adapte à la crise : une permanence téléphonique est maintenue.

    Garde d’enfants des personnels prioritaires

    > La caisse d’allocation familiale aide les personnels prioritaires à trouver une solution de garde pour leur enfant. Si vous faites partie des métiers concernés, vous pouvez remplir un questionnaire sur le site Monenfant.fr. La CAF fera le lien avec la préfecture pour trouver une solution.

    > La liste des métiers concernés et le questionnaire sont accessible sur Monenfant.fr

Collèges

  • 3 collèges sont ouverts 7 jours sur 7 à proximité des principaux centres hospitaliers pour accueillir les enfants du personnel soignant et de l’Aide sociale à l’enfance, notamment le week-end : le collège Dargent à Lyon 3e, le collège Picasso à Bron, le collège Giono à Saint-Genis-Laval.
  • Plus de 50% des collèges sont ouverts par les chef·fes d’établissement pour accueillir les enfants des personnels prioritaires et répondre aux demandes des parents. Les agents de la Métropole y assurent l’accueil et la sécurité ainsi que les travaux urgents.

Maisons de la Métropole

Les Maisons de la Métropole s’adaptent à la crise. Une permanence téléphonique est assurée dans certaines maisons de la Métropole. La liste est à jour sur grandlyon.com

PMI ET Planning familial

  • Des permanences pour la PMI (protection maternelle et infantile) sont faites pour les cas complexes et sur rendez-vous. Appelez avant de vous déplacer. La liste est à jour sur grandlyon.com
  • Pour les centres de planification et d’éducation familiale, des consultations sont assurées dans certains CPEF : pour les urgences et sur rendez-vous uniquement. Appelez avant de vous déplacer. La liste est à jour sur grandlyon.com

Chantiers

De nombreux chantiers sont suspendus. Les travaux de voiries urgents sont maintenus.

Parcs et espaces verts
La ville et la Métropole de Lyon ont fermé leurs parcs, jardins et aires de jeux, dont le parc de Parilly, le domaine de Lacroix-Laval, le parc de la Tête d’Or, le parc Gerland et le parc Blandan.
Les berges du Rhône et les rives de Saône sont fermées.
Les accès et les parkings du Grand parc de Miribel Jonage sont fermés.

  • Tous les lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays sont fermés : les restaurants, les cafés, les cinémas, les discothèques, les musées. Seuls restent ouverts les magasins alimentaires, les pharmacies, les stations essence, les banques et les bureaux de tabac et de presse.

Marchés

> Depuis mardi 24 mars, les marchés extérieurs sont fermés, sauf dérogation du préfet. Dans la Métropole de Lyon, cette dérogation concerne : Albigny, Charly, Collonges, Couzon, Dardilly, Givors, Grigny, Irigny, Marcy-L’Etoile, Montanay, Saint-Genis-Laval, Saint-Germain, et Tassin. Les marchés concernés doivent respecter des règles très strictes.

Masques et protections 

  • mise à disposition de masques, de gels, de gants, à tous les agents en poste dans des fonctions qui le nécessitent : Maisons de la Métropole, PMI, collecte des déchets, traitement des eaux usées, agents dans les collèges, protection de l’enfance, assistant ·es familial ·es…
  • don de 100 000 masques à l’Agence régionale de santé (ARS), responsable de leur répartition sur le territoire.
  • La Métropole participe à la commande groupée de 3 millions de masques passée par la région. La Métropole commande 610.000 masques pour répondre aux besoins évalués jusqu’à fin juin 2020.
  • mise en production de masques par Tissages de Charlieu.
  • achat par la Métropole de 4 000 litres de gel hydroalcoolique produit par une entreprise locale (Seqens). Des agents volontaires de la Métropole vont le conditionner en 40 000 flacons.
    ———————————————

> Des gestes barrières pour se protéger

> Pour protéger votre santé, celle de votre entourage et limiter la propagation du coronavirus, il est important de respecter ces gestes simples :

  • se laver les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique,
  • tousser et éternuer dans son coude,
  • utiliser des mouchoirs à usage unique,
  • saluer sans se serrer la main, ni se faire la bise,
  • utiliser des mouchoirs à usage unique,
  • porter un masque quand on est malade : le masque est réservé aux malades sur prescription médicale, les pharmacies ne délivrent pas de masque sans ordonnance.
  • Jetez les lingettes à la poubelle. Et pas dans les toilettes où elles bouchent les canalisations !

> En cas de doute, appelez le numéro vert Info-Coronavirus : 0800 130 000 (appel gratuit)

Coronavirus : tout ce qui change pour les métros, trams et bus

À partir du lundi 30 mars, la fréquence des métros, des trams et des bus diminue : 50% des métros et trams et une centaine de lignes de bus circulent de 5h à 23h

TCL adapte à nouveau son réseau à partir de ce lundi 30 mars. La fréquentation a chuté de 90% depuis le début de la crise du coronavirus. Ceux qui doivent se déplacer, notamment pour assurer des missions essentielles, peuvent compter sur les transports en commun avec :

  • 1 métro environ toutes les 10 minutes et toutes les 6 minutes en « heure de pointe » pour la ligne D,
  • 1 tram environ toutes les 15 minutes sur toutes les lignes, sauf T5 qui ne circule pas,
  • une centaine de lignes de bus sur les 130 lignes du réseau,
  • un fonctionnement 7j/7 de 5h à 23h.

 Vous pouvez voir le détail des horaires sur le site des TCL

En raison de la baisse de fréquentation, certains parcs-relais (P+R) sont également fermés :

  • Gorge de Loup,
  • Gare de Vaise 2, le parc-relais Gare de Vaise 1 reste ouvert,
  • Laurent Bonnevay,
  • Gare de Vénissieux,
  • Meyzieu les Panettes.

 Tous les autres P+R restent ouverts.

 Les déplacements gratuits pour le personnel soignant

 Les personnes qui travaillent dans les hôpitaux et les Ehpad (établissement hospitalier pour personnes âgées dépendantes) desservis par les TCL peuvent récupérer gratuitement sur leur lieu de travail des cartes de 10 trajets prépayés.

 69 lignes TCL relient les établissements de santé publics et privés de l’agglomération. La fréquentation et les horaires de ces lignes s’adaptent également pour répondre aux besoins spécifiques du personnel médical.

  

 Les mesures sanitaires renforcées

 Pour assurer la sécurité des usagers et des conducteurs et conductrices, le Sytral met en place une série de mesures sanitaires :

  • les véhicules, les distributeurs de tickets et les sièges dans les stations sont désinfectés quotidiennement,
  • la montée dans les bus se fait par les portes du milieu et arrière,
  • les portes des bus et des trams s’ouvrent automatiquement à chaque arrêt pour éviter de manipuler les boutons d’ouverture,
  • la vente des tickets à bord des bus n’est plus possible, il faut privilégier le e-ticket ou l’achat aux distributeurs.

 Les abonnements remboursés

 Ceux qui possèdent un abonnement TCL seront remboursés depuis mi-mars et pendant toute la durée du confinement.

 Les modalités de remboursement sont détaillées ici.

Message de la CMA (Commission Métropolitaine d'Accessibilité)

- Les permanences téléphoniques d'aide aux aidants de la Métropole continuent au 04 72 69 15 28 sur les horaires suivants : lundi de 14h à 19h, du mardi au vendredi de 11h à 19h et le samedi matin de 9h à 14h.

Retrouvez de multiples informations mises à jours pour soutenir les aidants sur le site internet :

https://www.metropole-aidante.fr/informations-speciales-covid-19-dispositifs-de-soutien-aux-aidants/

La fédération nationale Grandir Ensemble a lancé une plateforme nationale d’écoute, d’aide et de soutien aux familles ayant un enfant en situation de handicap : 

https://www.faire-face.fr/2020/03/23/coronavirus-plateforme-urgence-parents-enfants-handicapes/

La MDMPH reste joignable sur sa permanence téléphonique au 04 26 83 86 86

- A également été créé ldispositif "Croix Rouge Chez Vous", un dispositif exceptionnel de conciergerie solidaire que toute personne vulnérable ou isolée peut appeler 7 jours sur 7 de 8h à 20h. Le numéro national est le 09 70 28 30 00 pour être écouté, obtenir des informations fiables et commander des produits de première nécessité.

Plus d'informations ici : https://met.grandlyon.com/la-metropole-soutient-croixrougechezvous/
La ville de Lyon organise la livraison de paniers pour les personnes les plus fragiles : 

https://www.lyon.fr/actualite/solidarite/la-ville-organise-la-livraison-de-paniers-solidaires-pour-les-personnes#.XnnVy7iEzV8.twitter

- De nombreux magasins proposent de livrer gratuitement les personnes à risque pour leur éviter de sortir de chez elles. Par exemple, Franprix et Monoprix. Ces paniers peuvent être commandés en ligne ou via un numéro vert, spécialement créé pour l’occasion (Franprix 0 805 620 370 ; et Monoprix 0 800 05 8000)

- Vous pouvez trouver des informations sur le Coronavirus sur le site du gouvernement, sur lequel il existe aussi un espace dédié aux personnes en situation de handicap : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/espace-handicap

- De nombreuses communes ont activé, sur le modèle du Plan canicule, leur dispositif de lutte contre l'isolement : les personnes recensées comme vulnérables sur des listings municipaux vont être contactées par un agent du CCAS chargé de s’enquérir de leur état de santé.

Les personnes qui le souhaitent peuvent se faire connaître auprès de leur CCAS pour être inscrits sur cette liste. Par exemple, pour la Ville de Lyon https://www.lyon.fr/demarche/personnes-agees/inscription-sur-le-fichier-canicule

 

Coronavirus à Lyon : la liste des bureaux de poste ouverts dans le Rhône

A partir du 30 mars, en raison du confinement et du coronavirus COVID-19, les facteurs de La Poste assureront leur tournée les mercredis, jeudis et vendredis. Si plusieurs bureaux de poste seront fermés, 29 resteront ouverts dans le Rhône.

Dans ce contexte de confinement pour cause de coronavirus COVID-19, La Poste s'adapte. Dès ce 30 mars, les facteurs livreront le courrier et les colis les mercredis, jeudis et vendredi. "Cela pourra être adapté en fonction des situations locales et de leurs évolutions, précise La Poste, les services de proximité ‘livraison de repas, de médicaments, visites de lien social…) sont prioritaires et continueront d’être assurées du lundi
au samedi à la régularité souhaitée par les clients".

 

Par ailleurs, dans le Rhône, 29 bureaux de poste resteront ouverts ce lundi :

  • Belleville
  • Lozanne
  • Tarare
  • Villefranche sur Saône République
  • L’Arbresle
  • Bron
  • Vaulx en Velin Principal
  • Genas
  • St Priest Hôtel de Ville
  • St Symphorien d’Ozon
  • Givors
  • Oullins
  • St Genis Laval
  • Lyon Montchat
  • Lyon Monplaisir
  • Lyon Guillotière
  • Lyon Villette
  • Lyon Bellecour
  • Lyon Vaise
  • Lyon Point du Jour
  • Lyon Terreaux
  • Lyon Sully
  • Villeurbanne Grand Clément
  • Villeurbanne Les Charpennes
  • Tassin la demi-lune
  • Caluire et Cuire
  • Dardilly
  • Neuville sur Saône
  • Rillieux la Pape

"En complément 77 partenaires (La Poste Relais, La Poste Agences Communales) sont également ouverts sur le département du Rhône pour des opérations d’envoi de courrier", indique La Poste. Il est possible de vérifier l'ensemble des services et horaires via ce site (voir ici). Ces adaptations peuvent évoluer, avant tout déplacement, il est impératif de vérifier que le bureau est bien ouvert, via le lien précédent.

Enfin, La Poste précise : "les déplacements en bureaux ne doivent être faits que s’ils sont strictement nécessaires. De nombreuses opérations peuvent être faites à distance, les clients peuvent être accompagnés par téléphone ou via les sites et applications numériques de La Poste et de La Banque Postale".

Paniers bio (information Mairie du 2)

Suite à la fermeture des marchés annoncée par le 1er ministre, la Mairie du 2, la Ville de Lyon et les producteurs du marché Carnot se mobilisent.
Afin de vous permettre de continuer de vous procurer des fruits, légumes, viande et fromage de producteurs locaux et pour limiter la perte des produits de ces mêmes producteurs, nous vous proposons une expérience de retrait de paniers pré-commandés.
Les producteurs ont composé pour vous trois offres de paniers de 10 à 50 €, pour 2 à 4 personnes, avec selon votre choix, une sélection de légumes et fruits complétée par un assortiment de charcuterie, viande, yaourts et fromages.

https://infos.mairie-lyon.fr/optiext/optiextension.dll?ID=hVKhJk_g83rRHiuZdPTZpSnMJAVEbKPTT_XYtbQpyzPcXps33hv2f%2BoFmHD3ucrTIHaeTmg7riI%2BXhI7hM 

COVID-19

Je vous prie de trouver ci-dessous plusieurs mails de l'UCIL (Union des CILs) concernant des informations sur les conditions du confinement actuel. Je vous en souhaite bonne lecture et espère que vous vivrez cette situation difficile dans les meilleures conditions.

Cordialement,

Le Président

Bernard Colombaud

Affiche solidarité entre voisins

De : UCIL u.c.i.l@orange.fr Envoyé : vendredi 27 mars 2020 15:32

À : UCIL <u.c.i.l@orange.fr>

Objet : UCIL - affiche Solidarité entre voisins

Bonjour,

Si cette affiche peut vous servir à vous organiser entre voisins: Solidarite entre voisins covid 19Solidarite entre voisins covid 19

Prenez soin de vous, des vôtres mais aussi des personnes isolées, fragiles

Cordialement,

Laurence Ordan

secrétariat UCIL - 50 rue St Jean 69005 Lyon

Tél : 09.66.43.97.71

Mail : u.c.i.l@orange.fr

Permanence du lundi au vendredi de 14h à 18h

UCIL - Limiter les contacts et les déplacements : ce qui est interdit, ce qui est permis

Publié le 17 mars 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Un dispositif de confinement est mis en place sur l'ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pendant 15 jours minimum. Pour toute sortie hors du domicile, il faut se munir d'une attestation sur l'honneur précisant le motif du déplacement. Les mesures prises pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et les déplacements sont détaillées dans un décret paru le 17 mars 2020.

Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation pour :

  • se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n'est pas possible (sur justificatif de déplacement professionnel permanent) ou pour un déplacement professionnel ne pouvant être reporté ;
  • se déplacer pour des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle ;
  • faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés à rester ouverts (courses alimentaires, etc.) ;
  • se rendre auprès d'un professionnel de santé ;
  • se déplacer pour un motif familial impérieux, la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières ;
  • se déplacer brièvement près de son domicile, pour une activité physique individuelle ou pour les besoins des animaux de compagnie (promener son chien, etc.).

Dans tous les cas, ces déplacements doivent s'opérer dans le respect des mesures générales de prévention (distance entre les personnes, pas de contact physique, etc.) et en évitant tout regroupement.

Attention : Pour toute sortie hors du domicile, il faut se munir d'une attestation sur l'honneur qui précise le motif du déplacement. Cette attestation de déplacement dérogatoire est téléchargeable sur service-public.fr. Elle peut aussi être rédigée sur papier libre.

Pour tout déplacement professionnel (y compris de votre domicile à votre lieu de travail), il faut vous munir d'un justificatif signé par votre employeur avec le cachet de l'entreprise . Ce document est valable pour la durée du dispositif de confinement.

En l'absence du respect de ces règles, vous risquez une amende forfaitaire d'un montant de 135 € et de 375 € si elle est majorée. C'est ce que prévoit un décret paru au journal officiel du 18 mars 2020.

À savoir : Vous trouverez des réponses à vos questions sur la vie quotidienne sur le site du Gouvernement .

Textes de référence

Services en ligne et formulaires

Ordonnance expirée : renouvellement des traitements en pharmacie

Vous souffrez d'une maladie chronique, vous avez besoin de renouveler votre traitement mais votre ordonnance est périmée. En raison du contexte sanitaire, le pharmacien peut exceptionnellement vous délivrer votre traitement en informant simplement le médecin.

Afin d'éviter toute interruption de traitement préjudiciable à la santé d'un patient bénéficiant d'un traitement chronique, les pharmacies d'officine peuvent dispenser, lorsque la durée de validité d'une ordonnance renouvelable est expirée, un nombre de boîtes par ligne d'ordonnance garantissant la poursuite du traitement jusqu'au 31 mai 2020. Le traitement est d'abord délivré dans la limite d'une période d'un mois avant de pouvoir être renouvelé. Ces médicaments sont remboursés par l'Assurance maladie dans les conditions habituelles.

Le pharmacien en informe le médecin. Il appose sur l'ordonnance le timbre de sa pharmacie, la date de délivrance et le nombre de boîtes dispensées.

Attention : Jusqu'au 31 mai 2020, la vente de médicaments exclusivement composés de paracétamol est réglementée :

Sans ordonnance, deux boîtes peuvent être délivrées aux patients déclarant présenter des symptômes de type fièvre ou douleurs et une boîte dans les autres cas. Le nombre de boîtes dispensées est inscrit au dossier pharmaceutique malgré l'absence d'ordonnance.

La vente par internet des médicaments composés exclusivement de paracétamol, d'ibuprofène et d'acide acétylsalicylique (aspirine) est suspendue.

À noter : Les pharmacies restent ouvertes pendant le dispositif de confinement. Pour vous y rendre, il faut vous munir d'une attestation sur l'honneur qui précise le motif de votre déplacement. Cette attestation de déplacement dérogatoire est téléchargeable sur service-public.fr. Elle peut aussi être rédigée sur papier libre. En cas de file d'attente, veiller à respecter les distances de sécurité d'un mètre.

Textes de référence

Arrêté du 14 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19

Arrêté du 17 mars 2020 complétant l'arrêté du 14 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19

Et aussi

Coronavirus (SARS-CoV-2, Covid-19) : comment vous informer ?

Limiter les contacts et les déplacements : ce qui est interdit, ce qui est permis 

 

Pour en savoir plus

Coronavirus COVID-19 (site du Gouvernement) 

 

CORONAVIRUS: liste commerces ouverts selon arrêté paru au JO+ attestation

De : UCIL u.c.i.l@orange.fr - Envoyé : mardi 17 mars 2020 11:42

Afin de respecter les diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19 les locaux de l'UCIL sont fermés jusqu'à nouvelle disposition gouvernementale. Toutes les réunions des commissions sont annulées.

Vous trouverez, ci-joint, la liste complète des commerces qui peuvent être ouverts selon l'arrêté paru au Journal Officiel de la République Française le 16 mars 2020:

Liste comple te des commerces qui peuvent e tre ouverts coronavirusListe comple te des commerces qui peuvent e tre ouverts coronavirus

Nous vous adressons également le lien pour imprimer l'attestation de déplacement dérogatoire:

 Attestation de deplacement derogatoireAttestation de deplacement derogatoire

Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum.

Des dérogations sur attestation seront possible dans le cadre de :

  • déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements professionnels ne pouvant être différés ;

  • déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des établissements autorisés (liste sur gouvernement.fr) ;

  • déplacements pour motif de santé ;

  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants ;

  • déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie.

L'attestation de déplacement dérogatoire est téléchargeable ou peut être rédigée sur papier libre.

Prenez soin de vous et de vos proches en respectant les mesures édictées par les autorités gouvernementales !

Très cordialement,

Marie-Pierre ANDRE

Présidente CIL du Point du Jour

vice-présidente UCIL de la Métropole de Lyon