CIL Centre Presqu'Ile

CIL CPI et Métro E

Desserte Transports en commun de l’Ouest Lyonnais

Le CIL Centre Presqu’île s’intéresse aux projets de desserte de l’Ouest lyonnais dans la mesure où de nombreuses voitures en provenance de cette zone viennent ou traversent la presqu’île.

Les visiteurs du site sont invités à nous faire connaître leurs commentaires sur la position du CIL exprimée ci-dessous en utilisant l’onglet «contact».

En 2019, une concertation sur le projet de métro ligne E a été organisée sur le territoire de la métropole de Lyon par le SYTRAL (Syndicat des Transports Lyonnais). Les compétences du SYTRAL s’étendent aux transports en commun de la métropole et du département du Rhône à l’exclusion des services TER. Or, sur le territoire concerné, le TER dit « Tram Train de l’Ouest Lyonnais » est le seul service en site propre. 

Lors de cette concertation, le CIL (Comité d’Intérêt Local) Centre Presqu’île a été conduit à exprimer des réserves sur un dossier qui, rédigé par le seul SYTRAL, n’a pas pris en compte les synergies possibles entre les dessertes et les infrastructures dépendant, d’une part, des TCL et d’autre part des TER.

Après avoir déposé un avis formel, le président du  CIL a questionné les élus de la métropole lors de l’Assemblée Générale de l’UCIL (Union des CILs) tenue le 16 septembre 2019.

La réponse lue en séance était totalement inadaptée puisqu’elle n'abordait pas nos deux propositions

-utiliser les capacités résiduelles du tunnel de Loyasse (tunnel ferroviaire existant entre Gorge de Loup et Saint Paul) pour la future desserte de l'ouest lyonnais (métro E),

-mettre en place une tarification commune entre les TCL et les TER.

De plus, suite à la concertation, le SYTRAL a retenu un scénario de ligne de métro entre Etoile d’Alaï et Bellecour, éventuellement prolongé vers la Part Dieu.

Indépendamment des difficultés d’implantation d’une station à Bellecour (voir projet « Bellecour à l’échéance du métro E »), le scénario retenu ne permet pas de phasages et ne tient pas compte du souhait de réalisation à terme d’un RER Ouest/Est, largement exprimé lors de la campagne des élections municipales et métropolitaines (et qui forcément doit prendre en compte les lignes vers Brignais, l’Arbresle et Lozanne).

Devant le refus d'étudier un scénario vraisemblablement plus économique (économie supérieure à 1km de tunnel) et attractif (desserte de Gorge de Loup véritable hub TCL/SNCF/autocars), le CIL a décidé de saisir l'Etat.

Vous trouverez donc ci-joint

-les courriers adressés à la ministre de l'Ecologie, au secrétaire d'Etat aux Transports et au préfet

20190920 lettre e borne20190920 lettre e borne             20190920 lettre djebbari20190920 lettre djebbari             20190920 lettre prefet20190920 lettre prefet

avec comme annexes:

-une note destinée aux services de l'Etat reprenant de manière adaptée notre avis formel envoyé lors de la concertation: 20190920 note pour l etat20190920 note pour l etat

-une image des 4 tunnels existant actuellement sous Fourvière: 201909 les 4 tunnels201909 les 4 tunnels