CIL Centre Presqu'Ile

Végétalisation & Piétonisation

Vegetalisation rue du president edouard herriot ici un panneau annonce la f

En 2019, le maire de Lyon a décidé seul et sans concertation préalable de procéder à une expérimentation de végétalisation par la mise en place de bacs, sur les rues Edouard Herriot et de Brest. Quant à lui, le président de la Métropole a lancé des expérimentations de piétonisation du nord de la Presqu'ile.

Comme d’autres associations, le CIL s’est prononcé contre la mise en place de bacs rues Edouard Herriot et de Brest compte tenu de l’impact d’une telle végétalisation sur le stationnement et la circulation non seulement des voitures mais aussi des bus et des modes doux. La végétalisation est nécessaire mais elle doit se concevoir de façon coordonnée en cohérence avec les décisions concernant la vie dans la presqu’île, les aménagements (trottoirs, places, mobilier urbain, croisements des rues…) et donc la piétonisation totale ou partielle.

Pour la végétalisation, l’avenir nous a donné raison puisque l’implantation de bacs a été annulée rues de Brest et Gasparin. Par contre nous demandons une telle implantation rue Victor Hugo où des plantations en pleine terre ne sont pas possibles en raison de la présence du métro.

Pour la piétonisation, le CIL a participé activement aux réunions de concertation et s’est exprimé sur les conséquences sur la vie de la presqu’île. Il a reconnu les aspects positifs de la piétonisation (bruit, pollution, tranquillité générale...) mais a insisté sur la nécessaire préservation de la vie du quartier (accès aux logements, livraisons, stationnement résidentiel)

Bernard COLOMBAUD - Président du CIL Centre-Presqu'Ile