CIL Centre Presqu'Ile

Revues de presse 2022

19 novembre 2022

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une longue revue de presse.

  • Sur le site de la mairie de Lyon (https://oye.participer.lyon.fr/?locale=fr), il a été demandé aux Lyonnais de voter pour des projets "participatifs". Le projet placé en tête est la végétalisation de la place Bellecour. C'est un projet intéressant mais cher et contraint. Qu'en sera-t-il exactement ? Les projets relatifs à la sécurité ne sont pas pris en compte ! Le nombre de votes est relativement faible mais il faut reconnaître que l'utilisation du site internet n'est pas très conviviale.
  • Les barrières autour de la place des Jacobins sont justifiées par la préparation de la fête des lumières qui aura bien lieu cette année du 8 au 11 décembre.
  • Les horaires des éclairages du plan Lumière seront fortement réduits et l'éclairage public sera éteint de 2h à 4h30 en semaine. Y-aura-t-il des conséquences sur la sécurité des personnes ?
  • Le concept de "vélorue" arrive à Lyon. Il nous semble adapté à la circulation en presqu'île où ne devraient circuler que des véhicules desservant celle-ci (à l'exception de quelques axes de transit). C'est en invoquant ce principe (vélos et voitures dans le même sens à vitesse réduite) que nous avons réussi à éviter que la métropole installe une piste cyclable bétonnée rue Auguste Comte, ce qui aurait coûté cher et supprimé le stationnement !
  • La société Bolt est nouvelle dans le marché de l'auto-partage. Celui-ci n'est qu'un élément de la mobilité et les résidents doivent pouvoir continuer à utiliser un véhicule personnel. Le stationnement de ces voitures ne doit pas se faire dans la rue, comme c'est le cas actuellement, mais dans les parkings publics.
  • Les élus veulent diminuer fortement la place de la voiture. La gouvernance des parkings publics va dépendre exclusivement des collectivités locales (directement ou via le SYTRAL). Dans ces parkings, des places doivent être attribuées à des véhicules électriques et à des voitures d'auto-partage, ce qui est normal mais pourquoi prévoir le stationnement de 3000 vélos sans fournir une quelconque justification ? Sur cette question comme celle de l'évolution des flux routiers, aucune étude objective n'a été fournie ; n'est-ce pas prendre ses désirs pour des réalités ?
  • Le système LAPI de lecture des plaques facilitera les amendes pour stationnement non payé.
  • Les forains du marché St Antoine se plaignent des travaux en cours, des manquements à l'hygiène et à l'entretien et aussi du manque de stationnements.
  • Darty ouvre un magasin place de la République.
  • Le projet de musée des tissus va être modifié pour tenir compte de l'impact sur les copropriétés voisines.
  • Si la place Gensoul va devenir plus verte (!), les habitants n'ont pas été consultés et des difficultés apparaissent déjà pour la circulation des bus et cars venant du centre d'échanges qui ont des difficultés pour tourner.
  • Des œuvres accrochées aux grilles de la mairie du 2ème ont été volées !

20221119 presse20221119 presse

Cordialement,

Bernard Colombaud

26 octobre 2022

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse.

  • La sécurité des déplacements passe par le respect des règles par les cyclistes, les utilisateurs de trottinettes et les automobilistes. C'est indispensable et des actions de la police municipale sont nécessaires notamment vis-à-vis des jeunes.
  • La polémique sur la suppression de places de parking continue. La position du CIL n'est pas politique mais nous demandons une information claire sur les besoins futurs en matière de stationnement (résidentiel, horaire, rechargement électrique, autopartage, cycles) ce qui n'est pas le cas actuellement.
  • Après un an de fonctionnement, la gare de covoiturage du quai Gailleton est un échec total. La seule conséquence est la suppression de places de stationnement. Cet échec explique sans doute pourquoi le comité de suivi promis n'a pas été mis en place.  
  • Le métro E est abandonné et remplacé par un tramway en partie enterré. Les habitants de l'Ouest doivent être consultés et informés mais il convient aussi de comprendre la définition exacte du projet à Perrache et sur le cours Suchet. Le CIL Sud Presqu'île a notre soutien dans sa démarche de clarification.
  • La grève du nettoyage du centre d'échanges continue ; la saleté est au rendez-vous !
  • Que deviendront les urinoirs testés ? Ils sont utiles mais l'impact "esthétique" est également important
  • Le projet de musée des tissus va-t-il être modifié pour tenir compte des appartements impactés par l'élévation des murs du futur bâtiment des réserves ?
  • Nous avons participé à la réunion des associations du 2ème sur le scolaire et le périscolaire. Nous saluons l'engagement des 2 MJC de Confluence et St Jean. Sophie Descour, notre adhérente et ancienne adjointe à l'éducation, a fait part de notre inquiétude devant la chute des effectifs, conséquence du départ des familles de la presqu'île, et a demandé des informations sur les projets concernant l'école Lamartine et la possibilité d'une salle de sports rue Port du Temple.
  • L'Hôtel Moderne de la Rue Dubois a été transformé en centre d'hébergement pour personnes en difficulté qui participent en payant un loyer compatible avec leurs moyens. Espérons que l'insertion dans le quartier se passera calmement grâce notamment aux associations engagées dans ce projet comme "Habitat et Humanisme"

20221026 presse20221026 presse (1.77 Mo)

Cordialement,

Le président 

Bernard Colombaud  

15 octobre 2022

Chers adhérents,
Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse.
 
  • La polémique sur la "suppression" des places de parking public a fait l'objet de plusieurs articles et les positions de l'exécutif sont précisées. Des places (environ 500) seront transformées en places pour véhicules électriques ; cela va coûter cher mais c'est nécessaire. 300 seront pour l'autopartage (c'est peut-être beaucoup mais c'est compréhensible car il ne faudra pas les laisser dans la rue). Par contre, avant de créer 3000 places vélos dans des parkings souterrains, il faut s'assurer qu'elles correspondent à l'attente des cyclistes qui souhaitent toujours se garer à proximité immédiate de leur destination. Les emplacements doivent être répartis en surface (ou, quand c'est possible, dans les allées) à l'exception de lieux spécifiques comme les gares (importants parkings vélos dans les villes des pays bas) ou pour répondre aux besoins de cyclistes qui s'inquiètent de la sécurité de leurs machines. En tout cas, la concertation sur "Presqu'île à Vivre" est en cours avec la suppression de places de stationnement en voirie et ce n'est pas le bon moment pour évoquer la suppression d'emplacements dans les parkings publics.Les adhérents du CIL sont libres de signer la pétition en cours (voir courriel précédent) à titre personnel. Le CIL quant à lui interviendra sur le maintien des possibilités de stationnement résidentiel en parking et en voirie.
  • De nouveaux contrats pour les trottinettes en libre-service vont être négociés avec de bonnes intentions pour de meilleurs utilisations. Mais il faudra aussi faire respecter les règles ce qui n'est pas le cas actuellement. Ces règles devront être contrôlées pour tous les utilisateurs (trottinettes personnelles et en libre-service)
  • Le règlement des terrasses est en cours d'élaboration ; dans ce domaine aussi il faut des règles mais aussi il faut qu'elles soient respectées.
  • Des médiateurs interviennent les soirées de week end auprès des personnes alcoolisées ou des dealers de drogue. Leurs actions s'arrêtent à minuit ce qui est manifestement trop tôt, de nombreuses "infractions" ont lieu au milieu de la nuit.
  • Les Halles de l'Hôtel Dieu sont souvent désertes. Le maire du 2ème attribue cette situation à l'échec de la cité de la gastronomie et manque de visiteurs que cela induit.
  • Des Statues D'Annie et Régis Neyret seront installées sur la promenade qui porte leurs noms (entre le palais de justice et le quai de Bondy). Nous nous associons à l'hommage rendu à ce couple qui a tant fait pour le patrimoine lyonnais notamment avec le CIL "Renaissance du Vieux Lyon" avec lequel nous avons d'excellentes relations..
  • Collecte de vieilles ampoules dans le cadre de la fête des lumières !
  • Une Maison de la santé va ouvrir rue Neuve. 
  • Un appel aux dons est en cours pour l'orgue de l'église St François de Sales.
Le Président,
Bernard Colombaud

 

23 septembre 2022

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse

  • Comme je vous l'avais annoncé samedi dernier, le prochain week-end (24 et 26 septembre) sera l'occasion d'une expérience de piétonnisation (prenez vos précautions si vous venez en voiture en presqu'île) et les commerçants vont organiser une grande braderie.
  • La mise en place de la ZFE (Zone à Faibles Emissions) avance avec des précisions sur les échéances et les communes concernées. Vérifiez votre vignette Crit'air et prenez vos précautions.
  • La question des horaires des terrasses fait débat et une concertation est en cours. Le CIL s'exprimera dans le cadre de l'UCIL et, si la réglementation est nécessaire, il faut aussi qu'elle soit appliquée et contrôlée.
  • Cet été la place des terreaux a été la plus chaude de toutes et le jardin du palais St Pierre a été un havre de fraicheur relatif
  • Alors que la façade de St Bonaventure est en restauration, une exposition sur les vitraux est organisée à l'intérieur avec des visites commentées prévues en octobre et novembre.
  • Le futur musée des tissus fait débat (impact sur les immeubles voisins) entre Région et Métropole,
  • Le bras de fer continue entre la préfecture et la Mairie sur les caméras de vidéo-surveillance. 

20220923 presse20220923 presse

Cordialement,

Le Président

Bernard Colombaud

10 septembre 2022

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse ;

  • Après l'accident mortel de deux adolescents à trottinette, la mixité entre couloirs de bus et pistes cyclables est remise en cause. Comme sur le quai St Antoine, le nombre de voies "voitures" va diminuer.
  • Les ZFE (Zones à Faibles émissions) se développent en France. Depuis le 1er septembre les véhicules crit'air 5 sont interdits à Lyon.
  • Le ministre de l'intérieur et le maire de Lyon ne partagent pas le même point de vue sur la vidéo surveillance. Celle-ci est nécessaire pour prévenir et pour les enquêtes après infractions et délits.
  • Le skate park au niveau du pont Kitchener est dégradé et mal entretenu
  • Les fouilles archéologiques au niveau de la place d'Albon et du quai St Antoine ont donné beaucoup d'informations sur la vie passée de ce quartier où se situait le 1er pont sur la Saône (le pont du change). Au dessus du nouveau parking, le quai prend forme. Reste à aménager le jardin en bord de Saône
  • L'aménagement du nouveau musée des tissus est retardé après les conclusions de l'enquête publique qui remet en cause l'élévation du bâtiment prévu pour les réserves des collections. Celle-ci a un impact visuel négatif sur des logements mitoyens.

Cordialement,

20220910 presse20220910 presse

Le Président 

Bernard Colombaud

21 août 2022

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse.

  • La concertation sur l'avenir de la presqu''île se poursuit et durera jusqu'au 31 octobre. Les élus consultent essentiellement sur les aménagements et sur les "rêves" des Lyonnais mais les questions de fond concernant les mobilités, le plan de circulation et les procédures de desserte, le stationnement horaire ou résidentiel et de la sécurité n'y sont que peu abordées. Si on peut rêver de la difficile végétalisation de la place Bellecour, rien n'est dit sur les conséquences pour les habitants de la presqu'île (comme de tous les Lyonnais) de la possible fermeture à la circulation de la rue Grenette ou de l'aménagement des Berges du Rhône. Des études sérieuses et objectives doivent être menées et publiées. Il ne suffit pas de dire que des reports se feront sur d'autres itinéraires mais il faut dire lesquels. Nous devons être éclairés sur ces sujets et rappelons l'exemple parisien de la fermeture des voies sur berge à Paris qui a eu des conséquences positives mais aussi négatives jusqu'au périphérique (que nous n'avons pas) et la banlieue.
  • Un accident a eu lieu quai St Antoine endommageant la terrasse du café du marché heureusement fermé en août ! Depuis la circulation des voitures est réduite à une voie.
  • Le renouveau du chalet du parc pourrait être confié à Yann Arthus Bertrand. D'autres projets devraient voir le jour comme la galerie des Terreaux ou l'ancienne école des beaux-arts où nous avions visité les locaux des services de l'archéologie municipale.
  • La police municipale se réorganise avec des patrouilles jusqu'à 23h. Mais beaucoup de nuisances sont bien plus tardives.
  • Rue du bât d'argent, la maison Nô possède un "roof top". C'est surement agréable mais surprenant dans le secteur UNESCO.
  • L'exposition sur la chapelle sixtine est prolongée jusqu'au 29 août à la chambre de commerce.
  • Saviez-vous qu'il avait existé une "ficelle" entre St Paul et le cimetière de Loyasse ? Elle a fermé en 1937 sans jamais avoir été "rentable".

20220820 presse20220820 presse

Nous vous souhaitons une belle fin d'été

Le Président

Bernard Colombaud

5 août 2022

Chers adhérents

Dans la chaleur de cet été bien sec, vous trouverez quelques informations lyonnaises dans cette nouvelle revue de presse. Lisez attentivement celle-ci et les commentaires ; l'avenir de la presqu'île dépend des projets actuels (Rive Droite et Apaisement de la Presqu'île)

  • Le journal national "Les Echos" évoque la concertation sur l'avenir de la presqu'île. Le choix entre les 2 scénarios A (Apaisement de la presqu'île, réduction des places de stationnement, végétalisation mais maintien des bus sur la rue de la République Nord) et B (Les bus circulent sur les quais de Saône et sur la rue Grenette fermée au transit des véhicules particuliers et transformation et la partie Nord de la Rue de la République en espace piétonnier ludique). Comme l'écrit l'experte du CEREMA, l'objectif est, comme partout, de réduire la place de la voiture.  Le CIL s'est exprimé une 1ère fois sur le sujet (voir la pièce jointe) et a demandé que des études soient entreprises (et communiquées) sur l'évolution des flux de voitures liée aux 2 projets de la rive droite du Rhône et de la presqu'île (voir autre pièce jointe). Le CIL prépare une 2ème expression pour la rentrée de septembre s'appuyant notamment sur le retour d'expérience de la fermeture des voies sur berges à Paris (des reports se sont faits sur le périphérique et jusqu'en banlieue). A Lyon, les reports seront importants notamment à l'Ouest (où nous n'avons pas de périphérique !) et supprimer complètement la traversée de la presqu'île celle-ci risque de faire de celle-ci un "blockaus" difficilement contournable accentuant les différences et les échanges entre quartiers. Pour lutter contre cette évolution, il y a bien sûr les transports en commun les vélos mais aussi un centre qui "donne envie" 

-pour habiter ; supprimer les contraintes de mobilité pour les résidents qui doivent, comme les habitants de banlieue, pouvoir accéder à leur propre mobilité et assurer la sécurité des espaces (question non abordée dans la concertation mais primordiale)

-pour s'y rendre ; commerces divers (et pas seulement des grandes enseignes que l'on trouve partout), spectacles, restaurants, un peu de ludique mais pas trop.

  • La nécessité de maintenir le stationnement horaire en voirie au Nord de Bellecour doit être questionnée. De nombreuses places de stationnement seraient ainsi libérées (seul le stationnement résidentiel et les espaces de chargement/déchargement seraient maintenus) et la pollution diminuerait fortement.  N'hésitez pas à faire part de vos remarques par courriel ou via le site du CIL (http://associationcpi.e-monsite.com/). Il est aussi indispensable que chacun s'exprime sue le site de la métropole (https://jeparticipe.grandlyon.com/project/imaginons-la-presquile-de-demain/collect/registre-de-concertation-boite-a-idees) sinon d'autres s'exprimeront pour vous !
  • La végétalisation de Lyon a commencé mais est-elle bien faite ? Le maire du 2ème exprime des doutes.Nos amis du CIL Sud Presqu'île font part de leur inquiétude sur le projet de tram Jean Macé/Perrache/Cours Suchet/ Ouest lyonnais. Les inquiétudes sur la station tram de Perrache, l'aménagement du carrefour Charlemagne/Suchet et du cours lui-même doivent être prises en compte.
  • Quelques images de ce que pourrait devenir le centre d'échanges de Perrache
  • Il y a polémique entre le ministre de l'intérieur et le maire de Lyon sur les questions de sécurité. Ce sujet est très important. Que vont faire les élus et les services de l'Etat ?
  • Les responsables du grand Hôtel Dieu font part de résultats positifs. Il en est de même pour l'association de commerçants "Mypresqu'île" qui annonce une braderie les 24 et 25 septembre. La place des Jacobins est concernée.
  • L'orgue de St François de sales sera rénové en 2023
  • Il y a de l'eau et des souterrains sous Fourvière mais "pas de lac" !

20220805 presse20220805 presse

Bon été et n'oubliez pas la presqu'île !!!

Le Président 

Bernard Colombaud,

11 juillet 2022

Chers adhérents,

L'été est là avec la chaleur, ce qui n'empêche pas une activité locale importante. Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse.

  • C'est vrai que les températures montent en presqu'île et que les élus s'appuient sur ces épisodes de chaleur pour promouvoir les deux projets qui nous concernant directement ; l'aménagement de la rive droite du Rhône et "presqu'île à vivre". J'aurai tendance à ajouter et "à habiter". Vos administrateurs vous représentent dans les réunions (notamment les 4 juillet au niveau municipal et 5 et 7 juillet en mairie du 1er). C'est bien mais ce n'est pas suffisant ; en effet une grande partie des participants n'habitent pas en presqu'île et, dans leurs expressions, ne tiennent aucun compte de la vie des résidents. Il est indispensable que vous exprimiez individuellement lors des réunions et sur le site "je participe" du grand Lyon. Si vous ne le faîtes pas, des personnes extérieures à la presqu'île choisiront pour vous.
  • Notre position a été reprise dans le Progrès (4ème page de la revue de presse). Vous trouverez aussi dans une 2ème pièce jointe notre première expression sur "Presqu'île à vivre". Il y en aura d'autres !
  • Un "plan piétons" est une bonne chose mais il ne faut pas que ce soit un arbre qui cache la forêt d'idées néfastes à la vie en presqu'île. La multiplication d'espaces "ludiques" (après les jardins en bord de Saône que nous attendons,... la rive droite du Rhône, la rue de la République,...) risque de faire de la presqu'île un "luna park" fui par les habitants (point trop n'en faut !)
  • Une desserte fluviale pour les livraisons est une bonne chose. Il faudra aussi suivre l'économie d'un tel système.
  • Si vous êtes automobliste, il faut anticiper les interdictions liées à la mise en place de la ZFE.
  • La vidéo verbalisation (et la vidéo surveillance !) fait débat. Nos élus évolueront-ils vers plus de caméras ?
  • La sécurité c'est aussi les tags; encore une incivilité à laquelle les caméras pourraient s'attaquer mais il faut des agents derrière les écrans !
  • Le festival Saône/Rhône a attitré beaucoup de Lyonnais
  • Une belle exposition sur la chapelle sixtine à la chambre de commerce.

20220710 presse20220710 presse

Bon été,

Le Président

Bernard Colombaud

29 juin 2022

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse

  • Notre CIL fait partie de l'UCIL ce qui nous permet de nous exprimer non seulement sur les sujets de la presqu'île mais aussi bien sur ceux de toute l'agglomération en participant en toute indépendance. 
  • Nous avons notamment travaillé avec l'UCIL sur le projet de la rive droite du Rhône et souligné son interdépendance entre le projet d'apaisement de la presqu'île dans la mesure où le report des flux de trafic n'a pas, à l'heure actuelle, été présenté,
  • Ce projet d'apaisement de la presqu'île s'appelle maintenant "Presqu'île à vivre" et j'aurais tendance à ajouter "et à habiter". Une première réunion publique aura lieu le lundi 4 juillet au soir à l'Université catholique. N'hésitez pas à vous inscrire sur le site "jeparticipe" du grand Lyon. Nous avons demandé la possibilité de suivre cette en réunion en distanciel.
  • L'adjoint à la biodiversité et à la nature en ville espère voir des "jardins de rue" pris en charge par les habitants. Il souhaite végétaliser la place Bellecour, ce qui serait mieux que de la dédier à diverses manifestations revendicatives ou autres.  Végétaliser la place des Terreaux est très difficile.
  • Par contre, comme nous, les commerçants de la rue Victor Hugo demandent de la végétalisation (et des poubelles !). Toutes ces questions sont à négocier avec l'ABF (Architecte des Bâtiments de France) qui devra faire évoluer le patrimoine vers une architecture compatible avec le réchauffement climatique.
  • A deux pas des Terreaux, la rue Désirée est un "coupe gorge" une fois la nuit tombée.
  • Pour assurer la sécurité, le développement de la vidéo-surveillance nous semble indispensable. Nous suggérons aussi des caméras de protection des mobilités et de contrôle d'accès à la voirie en fonction de l'évolution du projet de circulation dans la presqu'île au Nord de Bellecour.
  • A partir de demain jeudi le Rhône et la Saône vont être célébrés avec différentes manifestations. Si vous êtes intéressés, renseignez-vous sur internet ou en mairie.
  • Les travaux de l'impasse Catelin sont terminés et si les affreux poteaux ont disparu rue Mercière (il a fallu une intervention directe de votre président auprès d'un élu après 6 mois d'interventions sans suite auprès de la métropole), les câbles électriques sont toujours sur le trottoir. Espérons qu'ils disparaîtront bientôt.
  • Le marché de Noël de la place Carnot aura bien lieu.

Cordialement,

20220628 presse20220628 presse

Le Président

Bernard Colombaud

18 juin 2022

Chers adhérents, 

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse commentée. Le 20 juin commence une phase de concertation très importante pour la vie en presqu'île ; il faut vous impliquer personnellement (voir 2ème alinéa ci-dessous)

  • Comme prévu, nous commençons à entrevoir les modifications du centre d'échanges de Perrache (projet "Ouvrons Perrache phase 2). Les travaux devraient commencer en 2024 pour une mise en service en 2028. Le CIL s'impliquera sur ce dossier et notamment à l'avenir des jardins suspendus que nous avons visité le 7 juin.
  • Nous parlions d'apaisement de la presqu'île, nous parlerons maintenant de "Presqu'île à vivre". Au delà du changement de vocabulaire, il faut que nos quartiers restent vivants et habités, ce qui sous entend plus de calme, moins de voitures mais aussi des possibilités d'accès, de chargement et de déchargement et bien sûr de stationnement notamment résidentiel.
    • Pour les flux de circulation, nos élus entrevoient 2 scénarios (voir la précédente revue de presse) dont le plus ambitions conduit au report des circulations "bus" sur les quais et la rue Grenette. Celle-ci serait fermée au transit et la rue de la République de viendrait piétonne sur toute sa longueur. Ces questions concernent les habitants et les activités commerciales. Le CIL a déja participé à différentes réunions sur ce sujet (notamment hier vendredi 17 juin sur les activités commerciales et bientôt jeudi 23 juin sur la vie des résidents). 
    • La concertation formelle commence le lundi 20 juin et se terminera à la toussaint. Le dossier est repris sur ce site (ZTL) et sur celui de la métropole avec ce lien: Plateforme de participation citoyenne de la Métropole de Lyon - Imaginons la Presqu'île de demain - Apaisement de la Presqu'île de Lyon (grandlyon.com).
    • Le CIL s'exprimera donc mais il est indispensable que de nombreux résidents le fassent à titre individuel car l'expérience nous a montré que beaucoup de personnes qui ne vivent pas en presqu'île et ne connaissent pas nos attentes ont une fâcheuse tendance à s'exprimer à notre place. VOUS ETES LEGITIMES A VOUS EXPRIMER. FAITES LE EN GRAND NOMBRE TOUT AU LONG DES DEBATS DONC JUSQU'A LA TOUSSAINT  !!!!!: jeparticipe.grandlyon.com
    • L'apaisement de la Presqu'île de Lyon s'inscrit dans le cadre du projet "Une presqu'Île à Vivre", engagé d'ici à l’horizon 2030 qui comprend également le réaménagement de la rive droite du Rhône.Pour un cœur de ville plus calme, plus vert ! Pour que demain le centre de Lyon soit agréable à vivre pour toutes les générations et tous les usages.
  • La rue de Condé devrait rester un itinéraire de traversée de la presqu'île alors que 2 écoles s'y trouvent ! Quelles réponses apporter aux parents ?
  • Internet est capable du meilleur (que deviendrait notre CIL sans cet outil performant ? Sans internet, il n'y aurait plus de CIL après la crise sanitaire) et du pire (agressivité sur les réseaux sociaux, pédopornographie, addiction à l'écran ,...). Nos enfants vivront dans un autre univers que le nôtre et il faut les y préparer pour qu'ils puissent être de futurs citoyens. L'initiative de la mairie du 2ème est à amplifier.
  • L'initiative du maire du 2ème sur la prévention de la délinquance place Camille Georges (ancien maire du 2ème dont nous saluons la mémoire) est à signaler. Mais il ne faut pas se limiter à cette zone mais à toute la presqu'île jusqu'aux pentes de la Croix Rousse.
  • La fête de la musique se tiendra le 24 juin. Si vous voulez en profiter faîtes-le et après si vous voulez dormir prenez des boules Quies !
  • Des toilettes sauvages ce n'est ni bien ni harmonieux mais le besoin existe.
  • Nous préférons les vélos solaires aux rodéos et aux bruits des motos.

20220618 presse20220618 presse 

Cordialement

Le Président

Bernard Colombaud

3 juin 2022

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse.

  • Les conditions de l'apaisement de la presqu'île vont être "concertées" cet été. Il s'agit d'un sujet très important pour les habitants aussi bien pour les mobilités (accès au logement en voiture, stationnement résidentiel, place du vélo, sécurité, ...). Le CIL évoquera ces questions lors d'une réunion en mairie le 23 juin. Cet apaisement doit faciliter la vie en presqu'île et non la contraindre.
  • La Maison des Ingénieurs et Scientifiques s'est installée 15 rue du Plat. Pour son président, le lieu est idéal
  • Avec les beaux jours le vaporettto a du succès (presque trop !).
  • Des tags injurieux contre le maire du 2ème. Nous devons soutenir les personnes que sont nos élus, quel que soit leur bord politique.
  • Le poste d'aiguillage n°1 de Perrache (côté Saône) va revivre virtuellement. Cette initiative a fait l'objet du grand prix "Citoyens du Patrimoine Annie et Régis Neyret". Votre président a connu ce poste dans le cadre de ses activités professionnelles. A l'époque de sa construction (1930) il était en avance sur son temps car il fonctionnait par itinéraire au lieu de traiter séparément tous les aiguillages un par un.
  • Les fêtes consulaires auront lieu les 11 et 12 juin place Bellecour sans la Russie ni la Biélorussie. Elles seront dissociées de la fête des bannières qui aura lieu en septembre.
  • Les 10 et 11 juin, la création sera à l'honneur à l'l'hôtel Dieu.

20220602 presse20220602 presse

Cordialement,

Le Président

Bernard Colombaud,

23 mai 2022

Chers adhérents, 

Vous trouverez ci joint une nouvelle revue de presse

  • Comme je vous l'avais annoncé, la desserte de l'Ouest lyonnais repose maintenant sur un projet de tram enterré entre la Saône et le plateau du 5ème arrondissement. La ligne partira de Jean Macé, passera par Perrache et cours Suchet. Un dossier plus complet vous sera envoyé.
  • La place Bellecour est toujours le théâtre de rodéos (avec course poursuite de la police qui a remporté un succès). Elle est aussi le lieu de manifestations certes sympathiques mais peu adaptées à l'endroit. C'est lors de la même manifestation que j'avais constaté il y a quelques années l'entreposage de planches sur les sculptures du Rhône et de la Saône. Celles-ci sont maintenant au musée des beaux arts et la stue de Lemot en restauration.
  • Le projet de théâtre flottant avance
  • Les cordeliers sont un endroit dynamique ; espérons qu'ils le resteront y  compris en qualité après la mise en œuvre de "l'apaisement de la presqu'île"
  • La végétalisation du centre d'échanges a souffert
  • Les pennons de Lyon ont repris
  • Exposition contemporaine à la chapelle de l'Hôtel Dieu.

20220522 presse20220522 presse

Cordialement,

Le Président,

14 mai 2022

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse. Celle-ci sera suivié par ub article de fond concernant la ZFE (Zone à Faibles émissions) et les conséquences pour les automobilistes.

  • Le projet de téléphérique Lyon-Francheville est abandonné. Devant les fortes oppositions manifestées par les élus et les habitants des communes concernées, la métropole a finalement renoncé. Les deux CILs de la presqu’île se sont exprimés contre ce projet qui avait un fort impact environnemental et qui ne s’inscrivait pas dans un projet d’ensemble de la desserte transports en commun de l’Ouest lyonnais. Une nouvelle offre TCL (vraisemblablement tram) et un développement des TER (tram-train de l’Ouest lyonnais) doivent être mises en œuvre. Les deux collectivités (Métropole pour les TCL et Région pour les TER) doivent dépasser leur opposition politique pour le bien des citoyens.
  • Quai St Antoine, les travaux des jardins en bord de Saône avancent conformément au calendrier. Ouverture prévue fin 2023
  • Les fonds de la mairie du 2ème vont être affectés à l’aménagement de l’impasse Catelin,
  • Une nouvelle journée piétonne est prévue le samedi 21 mai dans le 1er arrondissement
  • Si globalement le nombre global de terrasses augmente, il n’y en a pas plus sur les places de stationnement. Fin des dérogations accordées à l’occasion de la crise sanitaire.   
  • Le 1er arrondissement veut développer le logement social y compris pour les plus précaires et mène une action pour mieux collecter les déchets dans l’espace public.
  • La sécurité est un enjeu important et la police municipale devrait se développer. Il faudrait aussi plus de vidéosurveillance.
  • Les urinoirs, notamment place Louis Pradel, font polémique. Le besoin est réel mais il faut sans doute plus de discrétion et une bonne signalétique.
  • L’implantation du mémorial de la Shoah place Carnot est confirmé.

20220513 presse20220513 presse

Cordialement,

Le Président,

4 mai 2022

Chers adhérents,

Vous trouverez ci joint une nouvelle revue de presse.

  • de nombreux radars urbains vont être implantés dans les rues de Lyon. Ils seront essentiellement mais pas exclusivement destinés aux voies à 50 km/h. Il est encore trop tôt pour connaître le réel impact de la limitation à 30km/h mais il faudra faire attention à ne pas se faire "flasher".
  • Lyon est retenue comme beaucoup d'autres villes importantes pour être "climatiquement neutre" en 2030. la question de la circulation routière fait débat mais ce n'est pas celle-ci n'est pas la seule émettrice de gaz à effet de serre.
  • La ville de Lyon prépare un 3ème plan lumière sans doute plus économe en énergie
  • Côté pollution (y compris sonore), le moteur d'un véhicule en stationnement doit être arrêté. Le CIL a décidé de saisir la métropole et la ville pour les alerter sur la situation des bus du SYTRAL et des bus touristiques. La règlementation existe et elle doit être appliquée. La police, notamment municipale, doit être associée.
  • Le maire du 2ème arrondissement a filmé un rodéo mais, selon l'adjoint Sécurité de la ville, il n'y aurait pas eu infraction. Il n'en reste pas moins que la pollution notamment sonore est réelle comme d'ailleurs de nombreuses motos.
  • Une réorganisation des commissariats est en cours et fait l'objet de polémiques. Des travaux sont prévus dans celui de la rue de la charité entraînant une fermeture "temporaire".
  • Il y a de la grogne sur les marchés, la ville de Lyon prévoyant une présence plus régulière des forains
  • Les travaux de rénovation, suite à incendie, de l'immeuble de la rue Childebert sont loin d'être terminés notamment en raison de l'effondrement de la cage d'escalier. 

20220503 presse20220503 presse

Cordialement,

Le président,

Bernard Colombaud,

5 avril 2022

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse

  • La ville de Lyon est passé au "30 km/h généralisé" sur la quasi-totalité des rues. De gros cercles 30 sont apparus partout
  • Le commissariat va quitter la rue de la Charité et une partie des activités administratives vont être reportées dans le 9ème arrondissement. Verrons-nous plus de policiers dans la rue ? Pourrons-nous faire nos démarches (dépôts de plaintes, procurations,...) dans les mêmes conditions ?
  • Certaines fontaines sont sans eau en attente de traitement de celle-ci
  • La bâche publicitaire qui était place Bellecour au-dessus de la librairie Decitre a été détériorée. Pour une fois l'image n'était pas agressive !
  • La mairie loue des locaux rue de la République ; les dépenses administratives augmentent (personnel et loyers)
  • De nouveaux urinoirs masculins mais aussi féminins bien "clinquants" et bien visibles place Pradel. Est-ce le bon moyen pour un besoin non en cause,
  • Le patrimoine inoccupé (dont la galerie des Terreaux en presqu'île) va-t-il reprendre vie ?
  • De grands évènements sont prévus à Lyon (Fêtes de Lumières, Coupe de rugby, Worldskills et la nouvelle fête de l'eau)
  • Y aura-t-il une modification du projet pour les réserves du musée des tissus et éviter un mur de grande hauteur pour des riverains ?
  • -Bientôt un théâtre flottant sur le Rhône en face de Perrache.

20220404 presse20220404 presse

Cordialement,

 

Le Président,

 

Bernard Colombaud

23 mars 2022

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse.

  • Les associations du 2ème arrondissement se sont réunies le 14 mars avec les élus de l'arrondissement pour évoquer le projet d'aménagement des rives du Rhône. Le CIL s'est largement exprimé comme il l'avait fait auparavant ;
    • aucune étude n'a été fournie (y-en-a-t-il eu ?) sur les flux de véhicules et sur les besoins en matière de stationnement
    • pourquoi supprimer la trémie Bellecour/Poncet alors que la modifier et la recouvrir permettrait un bel accès au Rhône ce qui est l'objectif
    • comment sera assurée la sécurité des nouveaux espaces notamment les week-ends et la nuit.
  • Les deux articles de la revue de presse reprennent largement nos positions.
  • Les rues de Lyon passent à 30 km/h sauf quels grands axes (dont les quais du Rhône mais pas de la Saône)
  • Le tunnel de la Croix Rousse pourrait passer à une voie par sens ; où vont passer les voitures ? Le transit par la presqu'île risque d'augmenter.
  • Le dossier de la place de la voiture en presqu'île est toujours aussi flou et donne l'occasion de débats entre majorité et opposition. Les conditions de la concertation devraient être connues en juin.
  • La métropole ne retient pas le métro E mais propose un tramway (déjà étudié !) en partie souterrain de Perrache (Cours Suchet) à Alaï vie le point du jour.  Les fonctionnalités (et le coût !) de ce projet nous semblent plus raisonnable que le métro E mais nous regrettons le manque de coordination entre TER (Compétence Région) et les TCL (Compétence Métropole). SNCF et RATP exploitent en commun à Paris ; pourquoi n'est-ce pas possible à Lyon. Il faut que les deux collectivités s'entendent pour le bien du citoyen. Il y a des avancées mais elles sont insuffisantes.
  • Le campement de "sans abri" de la place de la République devrait disparaître ; il s'agit de questions complexes à aborder sur les plans de la sécurité, de l'hygiène mais aussi sociétal.
  • Les sculptures de la Saône et du Rhône ont quitté "le socle de Louis XIV" pour le musée des beaux-arts. Nous venons de recevoir un courrier de la mairie qui n'entend pas mettre en place des copies places Bellecour pour des raisons de coût et d'histoire du patrimoine.

20220323 presse20220323 presse

Cordialement,

 

Le Président

 

Bernard Colombaud,

12 mars 2022

Chers adhérents,

Vous trouverez ci joint une nouvelle revue de presse commentée ;

  • La concertation sur la ZFE s'achève et l'interdiction des voitures diesel en 2026 est vivement critiquée. JC Kohlhaas la justifie par le fait que les déplacements en ville sont inférieurs à 3 km. Quel habitant de la presqu'île prend son véhicule pour moins de 3 km ??? Nous prenons nos véhicules lorsque nous en avons besoin pas pour acheter notre baguette ! Une fois de plus nos élus doivent comprendre que les habitants de l'hyper centre sont vertueux pour l'utilisation de leurs voitures.
  • Le 30km/h à Lyon va se développer à Lyon fin mars. Il faudra faire un bilan de cette décision.
  • Le développement des pistes cyclables (voies lyonnaises) continue et il faut trouver le bon équilibre entre vélos et voitures.
  • Les travaux rue Chenavard ont conduit à inverser la circulation rue Mercière ; la mesure prise peut se comprendre mais aucune annonce n'a été faite prenant les automobilistes au dépourvu.
  • La concertation sur l'apaisement de la presqu'île devrait se tenir en juin ou octobre.
  • Il n'y aura vraisemblablement pas de nouvelle ligne de métro à Lyon et le métro E ne serait pas réalisé. La métropole propose une desserte du plateau de l'Ouest par un tramway partant de Perrache avec utilisation du cours Suchet et un pont sur la Saône avant un parcours en tunnel. Nous regrettons qu'il n'y ait aucune synergie avec le tram train de l'Ouest lyonnais comme nous l'avons proposé.
  • Le vaporetto reprend du service
  • Le radar sonore est en expérimentation à Bron
  • Le préfet demande au maire de Lyon de faire plus en installations de télésurveillance et une meilleure collaboration entre police nationale et municipale.
  • A Confluence, les élus du 2ème sont intervenus avec la police.
  • La salle Rameau va reprendre vie
  • Louise Labé, Pauline Jaricot, Germaine Tillon et la mère Brazier, quatre femmes à l'honneur 
  • Les petites cantines de Perrache sont un lieu de vie-Nos amis du CIL Sud Presqu'île ont tenu leur AG, nous y étions représentés et la collaboration entre les 2 CILs est de qualité.

20220312 presse20220312 presse

Cordialement,

Le Président

 

Bernard Colombaud

26 février 2022

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse. Celle-ci ne concerne que la vie à Lyon et en presqu'île mais l'actualité première est bien celle de la situation en Ukraine. Nous ne pouvons que condamner ce retour à la violence guerrière qui retrouve le sol de l'Europe alors que la valeur essentielle de l'Union Européenne est bien la paix. Nous sommes solidaires des habitants de l'Ukraine et la ville de Lyon vient de se déclarer prête à accueillir des réfugiés et apporter toute aide utile aux associations ukrainiennes.

  • Le "téléphérique" Lyon Francheville semble être condamné et d'autres projets ressortent des cartons.
  • La "concertation" sur la rive droite du Rhône a donné lieu à beaucoup d'idées sympathiques sans expliquer comment les espaces pourront être libérés. Le CIL s'est déjà exprimé sur ce projet et demande un projet complet remettant en cause certains "invariants" et ne se limitant pas à la définition des espaces récréatifs. La création de ceux-ci doit s'accompagner de la sécurisation nécessaire. 
  • La ville et la métropole souhaite tout faire pour les vélos et les piétons. Le pont Wilson va voir de nouvelles pistes cyclables et moins de place pour les voitures. Le pont Lafayette va vraisemblablement suivre. Les expériences piétonnières vont être appliquées. Le CIL sera très vigilant sur cette question.
  • La pollution a diminué mais les normes vont devenir plus strictes. Dans un mois Lyon deviendra une seule zone 30 (à quelques exceptons près). Si la sécurité peut y gagner, des études montrent qu'il n'en n'est pas forcément de même pour la pollution.
  • Les policiers municipaux seront en grève le 1er mars ; difficultés de recrutements, salaires et conditions difficiles.
  • La propreté de la ville est un sujet essentiel. La mairie du 1er encourage le compostage.
  • L'auberge de jeunesse du chemin neuf va retrouver son affectation habituelle après avoir accueilli des sans-abris. 
  • Une réunion sera organisée le 1er mars pour le devenir de la salle Rameau.
  • Des chefs d'œuvre de la renaissance italienne sont à admirer à l'université catholique.
  • L'association des Amis du musée des tissus organisent à l'espace St Marc un concert le 28 février et une conférence le 3 mars.

20220226 presse (2.13 Mo)

Cordialement,

 

Le Président Bernard Colombaud

15 février 2022

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse.

  • LPA cherche à développer les modes alternatifs et le covoiturage. Il est écrit dans l'article qu'un courrier serait envoyé à tous les propriétaires de véhicules qui roulent peu et doivent être incités à passer à l'autopartage. Nous sommes certainement nombreux à être concernés. Surveillez vos boîtes aux lettres et tenez-nous informés.
  • Un article évoque les positions du CIL sur les mobilités et le stationnement. Au printemps prochain, les grandes orientations de la ville et la métropole seront connues et il nous faudra exposer fermement la position des résidents. Les commerçants auront aussi leur propre expression.
  • Le maire de Villeurbanne, favorable à la majorité actuelle, veut couvrir une partie du périphérique pour une somme très importante (500 M€ !), alors que nos élus ne veulent pas examiner la possibilité de couvrir la trémie entre la rue de la Barre et la place Antonin Poncet et créer ainsi un bel accès au Rhône. Ces deux positions ne sont pas cohérentes entre elles.
  • Tous les maires concernés (à l'exception notable de celui de Lyon) ne veulent pas du projet de "téléphérique" entre Lyon et Francheville, dont le maire vient de rejoindre les opposants.
  • Lyon reste la ville française la plus attractive du point de vie économique. C'est une excellente chose mais il faut que les politiques prennent toute mesure de nature à maintenir et développer l'activité. 
  • Un radar sonore est en expérimentation à Bron. Espérons que cette technologie permettra une lutte efficace contre les bruits des pots d'échappement et des rodéos.
  • Il faut maintenir la lutte contre la saleté et les tags. Il faut faire disparaître ceux-ci dès qu'ils apparaissent; Ce n'est pas encore le cas.
  • Le café joyeux, ouvrant le monde du travail à des handicapés, rencontre un grand succés. C'est encourageant.
  • La rue Gasparin serait la plus chère de Lyon mais la rue de la république est moins attirante !

20220215 presse (1.88 Mo)

Cordialement,

Le président,

Bernard Colombaud

 

27 janvier 2022

Chers adhérents, 

Je vous envoie une revue de presse avec les commentaires habituels.

  • Aujourd'hui, seuls les véhicules critair 0, 1 et 2 sont autorisés à circuler à Lyon, Villeurbanne et Caluire. C'est ainsi que 32,9% des voitures sont immobilisées. Il s'agit là d'un avant-goût des restrictions de la future ZFE (Zone à faibles émissions). Si les critair 2 (Diesel récents) sont interdits de circulation en 2026 c'est 70% du parc qui sera concerné (chiffre qui m'a été communiqué et qui n'est pas contesté par les élus) tous les jours dans une zone appelée à s'étendre. Nos élus commencent à comprendre l'inquiétude de tous ceux qui ont besoin de leurs voitures et annoncent des aides à la reconversion. Quant à certains élus d'opposition, ils ne contestent pas le principe de la ZFE (qui est légal) mais le fait que les critair 2 seront aussi concernés dès 2026, ce qui va au-delà des obligations légales.
  • Lors du conseil d'arrondissement du 1er, Mme Bouagga a insisté sur les écoles, la considération due aux policiers et les problèmes de pollution, s'engageant ainsi vers la ZFE. Le conseil territorial des associations reprend vie. Le CIL est concerné
  • Lors du conseil d'arrondissement du 2ème, M Oliver 1er a insisté sur la pandémie et la sécurité (heureusement il y a moins de rodéos ! mais pas assez de video surveillance). Il a critiqué le nouveau PLUH (Plan Local d'Urbanisation et de l'Habitat) qui donne à son avis une place trop importante à la construction de logements sociaux. Le territoire du CIL est peu concerné (ce n'est pas le cas à la Confluence).
  • Le nouveau plan de publicité va restreindre les affichages lumineux.
  • Le maire s'oppose au calendrier "à marche forcée" pour la ZFE.
  • Nous sommes heureux de l'ouverture du café joyeux en presqu'île ; n'hésitez pas à visiter cet endroit qui permet l'insertion d'handicapés. Lyon s'ajoute à la liste des cafés joyeux existants.
  • Une autre initiative solidaire est à signaler ; l'utilisation d'un mur de protection d'un chantier place de la république permet à ceux qui en ont besoin de trouver des vêtements chauds. J'y suis passé ce matin et cette initiative est approuvée par les personnes rencontrées. On voit là une des nouvelles initiatives de solidarité qui émergent !
  • La mairie du 1er a rencontré les commerçants touchés par l'arrêté de péril de l'immeuble situé à l'angle des rues Chenavard et Chavanne. Le CIL a saisi la mairie du 1er pour être partie prenante des modifications envisagées pour les mobilités et le stationnement.
  • C'est en 2024 que la nouvelle salle Rameau sera ouverte après restauration.
  • La façade de St Bonaventure est en cours de restauration. 
  • Le mémorial de la Shoah sera implanté place Carnot et fait l'objet d'un concours.

20220127 presse20220127 presse

Cordialement,

 

Le président

 

Bernard Colombaud

18 janvier 2022

Chers adhérents, 

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse.

  • La statue de Louis XIV va être restaurée sur site et nous pourrons nous intéresser au plus près à ce chantier. L'interview de Didier Repellin, Architecte en Chef des monuments historiques, est intéressante. Par courrier récent, notre CIL a suggéré de mettre en place sur le socle des copies des sculptures du Rhône et de la Saône qui sont maintenant exposées au musée des beaux-arts. Nous avons également regretté l'implantation de la grande roue plusieurs mois par an et proposé le retour d'un manège pour enfants qui a disparu de la place de la République.
  • La rue Simon Maupin a été réaménagée en zone de rencontre et c'est un succès
  • Les travaux de consolidation du pignon à l'angle rue longue/rue Chenavard commencent et les accès "piéton" seraient rétablis mi-février.
  • Le Conseil territorial du 1er arrondissement (espace de dialogue entre élus et associations) reprend une activité. Le CIL est concerné.
  • Le collectif "Presqu'île en colère" fait appel de la décision en première instance et entend poursuivre l'Etat sur les moyens engagés contre l'insécurité dans nos quartiers.
  • dès juillet 2022, les véhicules particuliers "Critair 5" ne seront plus autorisés à circuler dans la Zone à Faibles Emissions ;
  • La gare de covoiturage du quai Gailleton est très peu (ou pas) utilisée. La métropole envisage des actions de communication voire d'amélioration du fonctionnement.

20211218 presse20211218 presse

Cordialement,

Le Président

 

Bernard Colombaud

4 janvier 2022

Chers adhérents,

Vous trouverez en pièce jointe une nouvelle revue de presse commentée. Certains articles proviennent du magazine "Nouveau Lyon" de janvier 2022. Il est actuellement en kiosque et je vous invite à l'acquérir ; vous y trouverez un dossier complet sur "le "téléphérique", un interview du Maire de Lyn et un article sur les légendes urbaines.

  • Le Maire de Lyon veut être le maire des piétons, ce qui est une bonne chose mais il ne faut pas oublier tout ce qui fait la vie quotidienne et faciliter celle-ci au lieu de créer des contraintes,
  • La maire du 1er arrondissement se tourne elle-aussi vers les piétons,
  • Le maire du 2ème rappelle les changements qui vont concerner la confluence, Perrache et l'accès à la gare,
  • Dans le cadre des études sur l'aménagement de la Rive droite du Rhône, la question de la suppression de la trémie Bellecour/Poncet doit être soulevée et non présentée comme une décision unilatérale, d'autant plus qu'un projet alternatif permettrait un bel accès au Rhône et une diminution de la pollution, ce qui est conforme aux objectifs du projet. La concertation de décembre n'a abordé que certains aspects sans qu'aucune des conséquences de cet aménagement n'ait été étudiée et présentée. Le CIL a saisi nos élus sur ce manque total de clarté (voir pièce jointe). Je suis cité dans cet article et je ne suis pas le seul à m'exprimer ainsi.
  • La gare de covoiturage du quai Gailleton a été inaugurée et n'est pas utilisée pour l'instant. Cet investissement ne semble pas apporter d'avantages alors que les inconvénients sont bien réels.
  • L'apaisement de la presqu'île fera l'objet de débats au printemps prochain
  • La population Lyon augmente légèrement mais de façon différenciée selon les arrondissements. La progression est faible en presqu'île (le solde serait-il positif sans la confluence ?) et le maire d'arrondissement dénonce la diminution des appartements familiaux qui se transforment en meublés de courte durée
  • La mise en place de dérogations pour la ZFE ne sera pas facile. Je vous rappelle que la ZFE fera l'objet d'une visioconférence pour les adhérents des CILs le 19 janvier,
  • La question du permis de construire de la grande roue n'est pas très claire. Personnellement, j'aurais préféré le beau manège qui a quitté la place de la république,
  • La statue de Louis XIV va quitter temporairement la place Bellecour pour restauration.

20220104 presse20220104 presse

Cordialement,

Le Président

 

Bernard Colombaud

Date de dernière mise à jour : 22/11/2022

Ajouter un commentaire