CIL Centre Presqu'Ile

Revues de presse commentées

Revue de presse commentée 2021

11 décembre 2021

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse commentée.

J'ai été interviewé par Mme Micholin du Progrès. Je n'ai pas employé le terme de discrimination mais ai indiqué que, sur un document émanant du bureau d'études de la métropole, le manque de places de stationnement en presqu'île était souligné contrairement à d'autres quartiers. Le corps de l'interview correspond à ce que j'ai exprimé.  L'inquiétude des habitants et commerçants est grande devant tant d'incertitude sur l'avenir de la vie quotidienne en presqu'île.

Rue Dubois le non-traitement du porche et la fermeture n'est pas compris par les commerçants.

La détermination des commerçants du Nord Presqu'île a été forte jusqu'à la participation aux assises nationales du commerce. Il y a des avancées côté foncier mais peu de choses sur la spécificité des commerces indépendants.

Le débat sur la ZFE (Zone à Faibles Emissions) va commencer et vous pourrez participer à une visioconférence le mercredi 19 janvier au soir. Un courriel spécifique suivra.

Lors d'une réunion des associations en mairie du 2ème, la sécurité des enfants a été évoquée par une autre association. Nous avons, quant à nous, demandé une étude sur le stationnement (voir mon nterview) et l'ouverture des berges de Saône, coupée à deux endroits au niveau d'Ainay.

Les travaux de consolidation de l'immeuble rue Longue devraient être terminés fin janvier.

Les élus veulent réduire la publicité ; si la disparition de grands panneaux peut se comprendre, faut-il légiférer jusqu'aux abribus ?

Les bornes à compost arrivent et c'est une bonne idée pourvu qu'elles ne suppriment pas un peu plus de stationnement,

Les chiens (et sans doute les vélos aux heures creuses) vont être acceptés par les TCL

Si vous avez moins de 70 ans, allez donner votre sang ; il en manque.

Un peu d'humour pour finir ; à la fin de mon interview, je m'exprime sur la cohérence entre les TCL (bus, métro, trams, qui dépendent du SYTRAL et donc de la métropole) et les TER (qui dépendent de la Région). Pour desservir de façon efficace l'ensemble de l'agglomération et de sa périphérie, il faut que les deux collectivités dépassent les querelles politiciennes pour rechercher l'optimum pour les citoyens. Y arriverons-nous un jour ? Ferons-nous mentir ce dessin humoristique ?

20211211 presse20211211 presse

Cordialement,

Le Président

 

Bernard Colombaud

4 décembre 2021

Chers adhérents

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse et les positions exprimées par le CIL

L'illumination de Fourvière a commencé et, sauf contrainte sanitaire supplémentaire, la fête des lumières aura bien lieu particulièrement en presqu'île. Lyon continue d'être une ville attractive.

Les collectivités misent beaucoup sur l'autopartage et LPA s'y engage. Celui-ci est certainement un élément de solution pour les déplacements internes à la métropole (là où il y a des stations !) mais n'est pas adapté aux déplacements hors de celle-ci compte tenu notamment du coût horaire. La plupart des résidents de la presqu'île n'utilisent pas leur voiture pour se déplacer dans la métropole (il y a le vélo, TCL et la marche à pied !) sauf lorsqu'il faut transporter des marchandises ou plusieurs personnes (PMR notamment). Le prix de l'autopartage y est plus élevé que les TCL (ce qui semble normal mais il doit rester attractif). Par contre, l'autopartage ne peut pas être une alternative lorsqu'il s'agit de quitter la métropole pour 1, 2 ou 3 jours. La facture atteint alors des sommets et dépasse facilement les 100 € ! Or ce sont justement ces déplacements qui intéressent les habitants de l'hyper centre. 

Nous sommes bien sûrs favorables à la diminution de la circulation des voitures (qui pour beaucoup ne concerne pas la vie de la presqu'île). Le stationnement résidentiel (en voirie et en parking) sera un élément important de la concertation sur la presqu'île apaisée qui doit avoir lieu au printemps. Il faudra aussi traiter de l'accès à nos logements.

L'étude de l'aménagement de la Rive Droite du Rhône s'engage dans la même otique de diminution drastique de la circulation automobile. Le CIL Centre Presqu'île a fait part de sa position sur ce sujet - apaiser la presqu'île avant d'engager des travaux sur l'axe Nord Sud- refus de la suppression de nombreuses places de stationnement- repenser la trémie "Bellecour Antonin Poncet" en la couvrant pour faire un bel accès au Rhône- assurer la sécurité des berges. Vous trouverez le document en pièce jointe.

Les élus procèdent à la modification des espaces par petites touches sans que nous connaissions le plan d'ensemble. Concernant le porche de la rue Dubois, la circulation y a été supprimée et il n'y a actuellement aucune proposition d'aménagement de cet espace de 160 m² qui appartient aux copropriétaires. Des aménagements publics ou privés devront y être prévus pour éviter qu'il devienne une zone de "non droit" (hygiène, deal, bruits divers,...). Les entrées et sorties du parking souterrain de l'immeuble devront être traitées dans les études de mobilité.

Les enfants doivent faire l'objet d'attentions ; la vie des familles en presqu'île doit être facilitée pour éviter les fermetures de classe, la sécurité de leurs déplacements doit être assurée et les tous les enfants (y compris les plus démunis) doivent avoir un lit le soir.

Les associations (il y en a plusieurs) prennent en charge les sans-abris et la mairie fait l'inventaire des possibilités d'hébergement ;

Les commerçants concernés par le secteur de protection de l'immeuble en péril rues Longue/Chenavard demandent des solutions pour continuer leur activité.

Les "Amis du musée des tissus" organisent deux conférences sur les canuts

L'Université catholique a monté une exposition de Yann Arthus Bertrand

Le marché de Noël est ouvert place Carnot avec des exposants et des chalets associatifs dont "le chalet du père Noël" tenu par les Rotariens de Lyon au profit des enfants en difficulté. 

20211204 presse20211204 presse

Prenez soin de vous,

 

Cordialement, 

 

Le Président

27 novembre 2021

Chers adhérents,

 

Vous trouverez ci joint une revue de presse et des nouveaux commentaires.

 

Pour la gare de covoiturage du quai Gailleton, nos élus ont confondu conférence de presse et inauguration à laquelle ni le collectif "Apaisons le quai Gailleton" ni le CIL n'ont été conviés. Mais informés par la presse, nous étions présents et vons fait part de notre mécontentement vis-à-vis de la disparition des places de stationnement et de nos doutes sur l'intérêt d'un tel investissement. A suivre....

Dans un article consacré à l’aménagement de la Rive droite du Rhône, M Bagnon, Président de LPA, estime que le faible nombre de sorties de certains véhicules abonnés LPA devrait faire basculer les résidents vers l’autopartage. Il oublie  que le comportement des automobilistes de la presqu’île est vertueux et qu’ils utilisent peu leurs voitures pour se déplacer à       l’intérieur de la métropole (sauf obligation); ceci explique le faible nombre de sorties que l’autopartage n’est absolument pas adapté aux déplacements externes à la métropole (bien trop cher) qui sont souvent de plus longue durée (voire plusieurs jours).

Peut-être moins de clients en terrasse avec l'interdiction du chauffage ! Va-t-on retrouver des places de stationnement ? Je crains que non !

Vous avez jusqu'au 16 décembre pour voir les photos des anciennes prisons à la mairie du 2ème. Le quartier des archives a changé (en bien)

Le marché de Noël démarre aujourd'hui. Le pass sanitaire est obligatoire.

Des blocs de béton seront utilisés pour conforter l'immeuble en péril de la rue Longue

Les collectifs ne seront pas indemnisés pour les rodéos et autres incivilités mais leur action a contranit la préfecture et la marie centrale à réagir.

La grande roue tourne mais dans le sens Est-Ouest et avec des cabines

Le mémorial de la Shoah devrait voir le jour Place Carnot.

 

20211127 presse20211127 presse

Le Président 

 

Bernard Colombaud

16 novembre 2021

Chers adhérents,

 

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse. Celle-ci comporte les articles d'une double page du Progrès consacrée à l'aménagement de la rive droite du Rhône.  Hier matin, il y avait une réunion des "acteurs" sur ce sujet. 3 administrateurs du CIL étaient présents avec des représentants des commerçants et du lycée Ampère. Au-delà des différences de sensibilité, tous ont exprimé que l'urgence n'était pas l'aménagement de la rive droite mais l'avenir de la presqu'île aussi bien côté commerces que côté résidents et étudiants. La position exprimée par le CIL reprend ce que nous avons toujours défendue

 

il ne faut pas donner un seul coup de pioche sur l'axe Nord Sud tant que la presqu'île ne sera pas "apaisée". Des bouchons sur l'axe Nord sud conduiraient à un blocage de la presqu'île si la question des mobilités au sein de celle-ci n'est pas traitée auparavant (accord général des participants sur ce point)

le stationnement résidentiel doit être maintenu. Or le projet présenté conduira à la suppression de nombreuses places. (accord général des participants)

les trémies (et notamment celle de Bellecour/Antonin Poncet) doivent être maintenues (même si elles peuvent être aménagées). Toute suppression aura un impact sur la fluidité et sur la pollution (comme l'a montré l'exemple de la rue Garibaldi). Or, cette suppression est présentée par la métropole comme un invariant ce qui n'est pas acceptable. En fait, nos élus souhaitent réduire drastiquement la circulation automobile sans dire où se reporteront les flux, d'autant plus qu'ils imaginent de réduire aussi la circulation dans le tunnel de la croix Rousse. Comme les circulations automobiles de transit en presqu'île vont elles aussi diminuer (ce qui est une bonne chose mais à faire avec réflexion), Lyon risque de trouver coupé en 4 (Ouest/Est et Sud/Nord) avec la presqu'île isolée au milieu. Que deviendra-t-elle ?

 

Les familles continuent de quitter notre quartier ; le CIL défendra toujours des positions qui permettent à tous de vivre et de travailler en presqu'île.

La concertation pour la télécabine commence ; le quartier de Perrache pourrait être impacté. Le CIL dénonce des projets partiels (télécabine, métro E) sans qu'il n'y ait aucune étude globale des transports dans l'Ouest qui ne se limite pas au 5ème arrondissement, à Tassin Ste Foy et Francheville. Que dire d'Ecully, Charbonnières, Dardilly, La Tour de Salvagny et au-delà vers l'Arbresle ? Il faut prendre en compte tous les territoires et toutes les possibilités en incluent notamment le tram-train arrivant à St Paul, le grand oublié dans les études actuelles.

Les commerces souffrent en presqu'île et certains disparaissent ; une grande braderie relancera-t-elle cette activité ?

La rénovation des musées des tissus et des Arts décoratifs avance mais des voisins sont impactés !

L'école des beaux-arts (où nous avons visité le service d'archéologie) va être rénovée et la galerie des Terreaux réouverte !

Le restaurant l'Entrecôte, rue de la République, devrait pouvoir continuer son activité et ainsi éviter l'installation d'un énième fast food

Des jeunes bénévoles nettoient le Rhône et la Saône Bravo !

La fête des lumières ne devrait pas oublier la presqu'île

20211116 presse20211116 presse

 

Chers adhérents, vous voyez à quel point les évolutions prévues vont concerner notre vie quotidienne. Faîtes connaître le CIL autour de vous et notamment aux plus jeunes. Il est très important que la voix des habitants soit entendue.

 

Cordialement,

 

Bernard Colombaud

 

6 novembre 2021

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse, ainsi qu'un long article de la Tribune consacrée à la presqu'île.

de Perrache à la place de la République, les sans-abris sont toujours là. Ils vivent de la manche mais ne sont pas agressifs. S'ils sont 400 à 500 sur Lyon, ils sont estimés à 50/100 en presqu'île. Le relogement des jeunes installés le printemps dernier au Pathé semble avoir réussi. Merci aux associations présentes sur le terrain !

Lyon (et particulièrement la presqu'île) est sale. En dehors du ramassage "des poubelles de rue", la saleté s'incruste dans les nouveaux revêtements des rues de la République et Victor Hugo.

l'école Levi Strauss est définitivement fermée. Que deviendront les locaux ?

le CIL et le collectif "Apaisons le quai Gailleton" ont obtenu que la rue Auguste Comte soit autorisée au stationnement résidentiel.

l'hôtel "Chateau Perrache" anciennement "Terminus" a une longue histoire. Revenez le découvrir lors de notre dîner-conférence du 13 décembre qui se tiendra dans ses locaux.

N'oubliez donc pas de vous y inscrire dans les meilleurs délais et d'y inscrire tous vos amis intéressés par la presqu'île, sa vie et son histoire. L'invitation et le bulletin réponse sont à nouveau joints à ce courriel.

20211105 presse20211105 presse            20211105 presqu ile tribune20211105 presqu ile tribune

Cordialement,

 

Le président

 

Bernard Colombaud

 

27 octobre 2021

Chers adhérents,

 

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse

 

La « gare » de covoiturage du quai Gailleton ouvrira en novembre. Les places de stationnement ont disparu depuis le début des travaux et, grâce à l’action conjointe du collectif « Apaisons le quai Gailleton » et du CIL, le stationnement résidentiel est maintenant autorisé rue auguste Comte. Reste à suivre l’utilisation de cet espace…

Les aménagements des bords de Saône et du quai St Antoine sont en cours. Il y a les bons côtés et les moins bons ! C’est ainsi

que la sortie du parking semble mal commode d’autant plus qu’elle se fait au croisement avec la piste cyclable en cours d’aménagement

que l’accès rue Dubois/quai est définitivement fermé et qu’aucun aménagement n’a été prévu pour le porche de l’immeuble « moderne ». Une réunion sur cette question est prévue avec le CIL, Habiter Rue mercière et le conseil syndical de l’immeuble.

​​​​​​​Quant aux élus, ils réaffirment le souhait de diminuer les places de stationnement sous toutes leurs formes.

En mars prochain, la vitesse sera limitée à 30 km/h dans la quasi-totalité de Lyon. Il est reproché à la municipalité écologique de vouloir diminuer la circulation par la contrainte et non par l’utilité sociale.

Les « zones de rencontre » sont de plus en plus nombreuses ; les voitures peuvent y circuler à 20km/h mais les déplacements des piétons y sont prioritaires.

Une conseillère du 2ème s’insurge contre l’écriture inclusive. Si celle-ci est difficile à verbaliser pour le lecteur, elle très perturbatrice pour les personnes « dys » (dyslexiques notamment)

L’hôtel de Villeroy (musée des arts décoratifs) est en restauration en cohérence avec les aménagements de l’hôtel de Lacroix Laval (musée des arts décoratifs).

20211027 presse (1.63 Mo)

Cordialement,

 

Bernard Colombaud

Cordialement,

Bernard Colombaud

16 octobre 2021

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse

Les mesures prises devant l'école Lamartine sont efficaces pour les seules voitures. Les 2 roues, souvent motorisés provoquent des accrochages au milieu de familles se croyant protégées. Quelques travaux sont prévus dans nos écoles mais celles-ci voient des fermetures de classes ; il faut absolument faciliter la vie des familles en presqu'île.

La voûte Ouest de Perrache a été réouverte aux modes doux et les accès à la gare profondément modifiés côté Confluence. Les travaux ne sont pas terminés et la deuxième phase concernera les accès côté place Carnot avec démolition de la passerelle et d'une partie de centre d'échanges.

Une aide de l'Etat serait prévue pour le "téléphérique" ce qui fait réagir des maires alors que la concertation s'engage tout juste. Des habitants de la Confluence et de Perrache ne sont pas favorables à ce projet

Toujours à Perrache, l'incertitude demeure pour le marché de Noël

Des commerçants du bas des pentes expriment leur attachement aux terrasses et veulent les promouvoir (encore plus !) en presqu'île. Ils semblent nier les nuisances bien réelles même si le côté social est à prendre en compte. La plus grande vigilance est nécessaire pour le respect de la règlementation des terrasses ce qui n'est pas toujours le cas.

Alors que la circulation automobile a repris et que les bouchons se multiplient dans la métropole et les élus de la métropole veulent supprimer "l'autoroute urbaine" des quais du Rhône au droit de la presqu'île et rendre ceux-ci plus apaisés

L'Association de la Chapelle du Grand Hôtel Dieu est maintenant dissoute ; elle a été efficace pour initier la restauration de la chapelle et la faire découvrir aux Lyonnais. Les fonds ont été confiés à la Fondation du Patrimoine mais les mécènes sont toujours recherchés.

Le bâtiment des Rives de Saône a "enfin" disparu et la vue sur Fourvière retrouvée. Place aux travaux d'aménagement des jardins au bord de la rivière.

Cordialement,

20211016 presse20211016 presse

Bernard Colombaud

1er octobre 2021

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse 

Lors d'une réunion en mairie du 2ème arrondissement, nos amis de Celestins Demain et Habiter Rue Mercière ont justement évoqué la question du bruit du entre autres au prolongement de l'ouverture des terrasses. Notre CIL avait aussi d'autres questions évoquées dans l'article (fermeture la nuit du passage de l'Argue, des jardins, SDF,  rodéos, radars de bruit,....)

Carole Chateau (Mouvement de Commerçants Carré Nord Presqu'île) a pu évoquer avec le Président de la République la difficile question des loyers commerciaux qui entraînent la fermeture de commerces locaux,

Elle annonce son départ de la présidence de ce mouvement mais elle est remplacée ,

La polémique sur le téléphérique enfle; après les opposants de l'association "Touche pas à mon ciel" et la consultattion lancée par la mairie du 2ème arrondissement, ce sont les "supporters" du projet qui se manifestent,

La concertation sur les 4 projets de métro (dont le métro E de desserte du 5ème arrondissement et Tassin) a commencé. Selon notre CIL, ce métro et le téléphérique ne sont que des réponses partielles coûteuses et pas forcément efficaces. Nous demandons une étude plus globale de la desserte de l'Ouest prenant en compte tous les secteurs et tous les modes y compris le tram train qui arrive en gare St Paul et le tunnel qu'il emprunte entre Gorge de Loup et St Paul. Nous alllons nous concerter avec le CIL Sud Presqu'île pour élaborer une position commune.

Il n'y a pas que les transports en commun, le vélo est l'attention de nos élus qui développent le "Réseau Express Vélo".

Tout est fait pour pénaliser l'utilisation de la voiture ; disparition des itinéraires à 2 voies (Comment faire pour charger/décharger ????) et accroissement des difficultés de stationnement qui devient payant sur les pentes de la Croix Rousse,

Comment va évoluer la rive droite du Rhône, que vont devenir les flux de voitures de l'axe Nord/sud ?? Beaucoup d'interrogations,

Le marché de Noël de la place Carnot aura-t-il lieu ?

L'orgue de St François de Sales pourra-t-il être restauré ? Des mécènes doivent être sollicités.

20211001 presse20211001 presse

Cordialement,

 

Le Président,

18 septembre 2021

Chers adhérents

Vous trouverez ci joint une nouvelle revue de presse

Ce dimanche 19 septembre, vous pourrez écouter le carillon de l'hôtel de ville en milieu de journée,

L'année prochaine, toute la ville de Lyon sera en zone 30, à l'exception de quelques axes,

Il n'y aura pas que des limitations de vitesse, le nombre de voies ouvertes à la circulation sera réduit à une. Les arrêts en double-file seront plus compliqués,

Le principe du super block va être appliqué à la Part-Dieu ; il s'agit d'interdire le transit à l'intérieur d'un périmètre et de laisser entrer les seuls véhicules desservant. La presqu'île suivra ; pour nous la question principale concerne le maintien du stationnement résidentiel,

La rive droite du Rhône va être réaménagée (au cours de ce mandat au droit de la presqu'île) ; l'axe Nord Sud sera modifié (et il est envisagé un tram passant devant l'Hôtel Dieu !)

La place Sathonay va être piétonnisée et les accès "automobile" réduits,

Les élus et les associations du 2ème (dont le CIL) avaient demandé une zone de rencontre rue Sala au droit de l'école Michelet. La mairie centrale partageait ce point de vue mais demande maintenant à l'arrondissement de financer, ce qui est impossible,

Les sociétés d'autopartage se disputent le marché lyonnais. Il apparait clairement que la proposition de la société Léo et Go ne répond pas au besoin de circulation pour quitter l'agglomération. Il faudra bien pour cela pouvoir disposer de véhicules personnels,

La mairie du 2ème lance une consultation sur le projet de téléphérique. Vous pourrez y répondre à titre personnel mais le CIL fera connaître sa position (en accord avec le CIL Sud Presqu'île) pour une meilleure desserte de tout l'Ouest lyonnais. Le téléphérique et le métro E ne sont que des réponses partielles sans logique d'ensemble ; c'est bien dommage !

La mairie centrale suivra -t-elle la proposition de la mairie du 2ème arrondissement pour l'implantation de caméras de télésurveillance ? La participation de la Région sera-t-elle retenue ?

Un automobiliste a été arrêté "pour rodéo" avec comme d'habitude une voiture de location immatriculée en Pologne !

L'action au civil de "Presqu'île et Lyon en colère" sera plaidée cet automne,

Les terrasses se multiplient dans le temps et dans l'espace ; elles sont sources de nuisances et la réglementation doit être strictement appliquée,

Les loyers vont être bloqués à Lyon comme à Paris, ce qui ne va pas inciter à construire de nouveaux logements ! De nombreux appartements sont concernés en presqu'île ; ils ne font pas partie formellement du parc social mais ils ont un rôle social !

Comme vous le voyez, tout évolue très vite et vos administrateurs sont présents sur chaque sujet, ce qui demande une grande mobilisation de leur part.

20210918 presse20210918 presse

Cordialement,

Le Président,

 

Bernard Colombaud

5 septembre 2021

Chers adhérents,

Vous trouverez ci joint une nouvelle revue de presse

Une fois n'est pas coutume et commençons par la gastronomie chère aux Lyonnais. Régis Marcon veut relancer la cité de la gastronomie à l'Hôtel Dieu. Le kiosque de la place des Jacobins va revivre en tant que commerce de "bons" produits alimentaires.

Un autre type de restauration se développe comme le Broc Bar rue Lanterne et Pignouf Place Bellecour. Espérons que ces endroits (sans toilettes place Bellecour !) ne seront pas source de nuisances.

Un coup d'œil sur l'histoire de Lyon avec la cour rue du petit David (théâtre des ateliers) et l'exposition St Exupéry à la Sucrière.

Notre ami Gabriel Véniat -membre de l'association Habiter Rue Mercière- raconte la libération de Lyon. Il n'était alors qu'adolescent mais engagé. 

Des investissements bienvenus dans nos écoles

L'autopartage cher à nos nouveaux élus toujours à l'ordre du jour avec ceux qui restent en activité et ceux qui veulent s'implanter. A suivre,

Le développement de la ZFE (Zone à Faibles Emissions) fait qu'il est prévu qu'il n'y ait bientôt plus de véhicules diesel à Lyon. Une concertation est lancée.

Et les rodéos continuent place des Jacobins !

20210905 presse20210905 presse

Cordialement,

 

Le Président

 

Bernard Colombaud

19 août 2021

Chers adhérents,

Vous trouverez ci joint une nouvelle revue de presse.

La galerie des terreaux rouvrira-t-elle après entente avec les copropriétés concernées et des travaux de sécurisation ? Nous le souhaitons et cela devra se faire de la meilleure façon tant au niveau de son attrait que de sa sécurité.

L'activité commerciale reprend "doucement" en presqu'ile et les commerçants restent inquiets de la piétonnisation du quartier qui amènent des personnes qui ne consomment pas ou peu;

L'activité touristique s'est maintenue mais sans les anglo-saxons. La pluie n'a pas fait fuire les touristes mais les incertitudes sanitaires pèsent lourd

La réparation des sculptures du Rhône et de la Saône, qui étaient "sous le cheval de Louis XIV" place Bellecour, sont restaurées et resteront au musée des beaux-arts. Des copies seront elles installées sur le socle ?

Un nouveau "radar sonore" nous protègera-t-il des motos (et voitures !) bruyantes ? Il sera expérimenté dans plusieurs villes dont Bron.

L'association de la "ville à vélo" (dont est originaire un vice-président de la métropole) demande plus de clarté sur les projets. C'est aussi notre cas !

La démolition de l'ancien parking St Antoine commence par le démantèlement des estacades piétons (récentes et pourtant dégradées) et du bâtiment des rives de Saône situé à l'angle du pont Maréchal Juin et du quai (enfin !). 

La métropole veut plus de plantations (et de continuité verte) sur l'espace public ou privé mais elle rencontre quelques difficultés (il s'agit d'un article du journal "Le Monde").

20210819 presse20210819 presse

Cordialement,

Le Président 

 

Bernard Colombaud

4 août 2021

Chers adhérents,

Les revues de presse s'espacent car nos quotidiens s'intéressent plus au covid et à la mauvaise météo de cet été pluie qu'à nos informations locales. Vous avez reçu un message de vos administrateurs qui montrent cependant que l'activité locale, si elle est apparemment en sommeil, n'en est pas moins importante. Vous trouverez néanmoins une revue de presse de quelques articles parus fin juillet.

Comme nous l'avons souligné à plusieurs reprises, nos élus comptent beaucoup sur le développement de l'autopartage pour diminuer le nombre de propriétaires de voitures. Si cela peut être une solution pour des couples sans enfants ou des personnes seules, l'autopartage est peu adapté aux familles qui ont besoin de véhicules permettant de transporter enfants et bagages et qui souvent utilisent leurs voitures non pas de Lyon à Lyon mais de Lyon à ailleurs. 

Il semble enfin que s'engage la lutte contre les rodéos. Nous verrons si celle-ci est efficace.

Après la pizzeria Carlino et quelques autres, c'est le restaurant l'Entrecôte qui est en difficulté en raison de loyers trop élevés.

La concertation sur le projet de téléphérique est engagée. Le tirage au sort est-il plus efficace que l'écoute des associations de résidents ? Certes il faut aussi écouter la majorité "silencieuse" mais il ne faudrait pas que le panel retenu reprenne trop de gens non directement concernés. L'expérience de la consultation sur les pistes cyclables en presqu'île a bien montré que la plupart des personnes qui se sont exprimées par internet n'étaient pas des habitants de la presqu'île. Heureusement la concertation avec les associations dont le CIL a permis d'écarter des solutions onéreuses et peu adaptées.

Il est possible de perdre une inscription au patrimoine mondial ; c'est ce qui est arrivé à Liverpool. Le caractère "habité" de la presqu'île est fondamental dans l'inscription ; il faut maintenir voire retrouver la mixité sociale et générationnelle qui fait notre richesse.

Bon mois d'août

20210804 presse20210804 presse

Le Président 

 

Bernard Coolombaud

9 juin 2021

Chers adhérents,

Vous trouverez en pièce jointe une nouvelle revue de presse avec commentaires.

Le nouveau parking du Quai St Antoine vient d'ouvrir. Il apporte des services annexes et présente l'avantage de ne pas être inondable. Le parking actuel va être démoli pour laisser place à un jardin en terrasse en bord de Saône (projet des terrasses de la presqu'île). Le bâtiment provisoire au niveau du pont Maréchal Juin va lui aussi disparaître (nous sommes ravis de pouvoir enfin dégager cet espace et la vue sur Fourvière). En sortant du parking il est possible de goûter aux produits de la nouvelle boulangerie qui s'installe sur le quai non loin de la rue Grenette. 

Les aménagements de voirie ne sont pas totalement définis mais il est certain que la place d'Albon ne pourra pas être traversée par les voitures venant de St Nizier; la place sera piétonnière (avec piste cyclable). 

Le devenir du porche de la rue Dubois (sous immeuble "Pitance") ne nous a pas encore été signifié mais le CIL et le conseil syndical de l'immeuble sont intervenus pour éviter que cet espace ne devienne un lieu d'insécurité et de deal.

Dès septembre une nouvelle expérience de piétonnisation est programmée

La mairie est favorable à une extension des terrasses qui ont un impact sur les places de stationnement.

Le stationnement payant va se généraliser sur la commune de Lyon mais pour les habitants de la presqu'île, le point le plus inquiétant est la diminution importante du nombre de places disponibles pour le stationnement résidentiel en raison de de la généralisation des terrasses, des places pour les vélos, les trottinettes et bientôt les composteurs, sans oublier les abords des passages piétons (disposition légale). De plus certains projets ont des impacts négatifs comme la "gare" de covoiturage du quai Gailleton. 

Heureusement, l'action du CIL (et de quelques autres) a permis d'éviter une piste cyclable "bétonnée" rue Auguste Comte qui aurait encore fait disparaître des places avec une dépense importante d'argent public.

Les enfants du 1er arrondissement trouvent qu'il n'y a pas assez de place de stationnement (leurs parents sont confrontés au problème ; ce sont bien les familles qui sont le plus pénalisées) et certains critiquent l'aménagement de la rue de la Martinière (voir photo).

La montée de Choulans va être modifiée avec une voie réservée aux bus et vélos

Plutôt que de remettre en service la "ficelle des morts" entre St Paul et Loyasse, il serait plus judicieux de mieux utiliser le tunnel ferroviaire en Gorge de Loup et St Paul qui pourrait être prolongée vers Hôtel de Ville et accueillir des trams d'une nouvelle ligne qui serait à construire vers le point du jour au lieu du coûteux métro E. Le CIL s'est exprimé sur cette question à de nombreuses reprises.

Des conducteurs amateurs de rodéo en presqu'île ont été verbalisés. Ce sont des voitures de luxe louées par d'autres que les conducteurs ! Ces opérations de police devraient être quotidiennes et ce ne serait pas difficile car cette délinquance est facilement détectable.

Les commerçants tentent de retrouver leur clientèle alors que certains prennent leur retraite !

Le dessin d'époque de l'arrivée de la statue de Louis XIV place Bellecour a été acquis par le musée Gadagne. Réjouissons-nous des œuvres architecturales que nous a laissé le XVIIIème siècle.

20210709 presse20210709 presse

Bon été (tout en veillant à ce qui se passe en presqu'île),

Cordialement

Le Président,

Bernard Colombaud

1er juillet 2021

Chers adhérents,

Vous trouverez ci joint une nouvelle revue de presse locale

Les logements familiaux disparaissent au profit des petites surfaces car les familles quittent nos quartiers. Elles le font en raison des contraintes mises sur leur vie quotidienne (stationnement résidentiel), de la sécurité des personnes (des enfants aux personnes âgées en passant par les femmes) et du bruit des manifestations qu'elles soient officielles ou résultat d'incivilités ou de provocations diverses. Il faut que les familles de tout niveau social puissent vivre sereinement sinon elles s'en vont vers la périphérie occasionnant plus de transport ce qui n'est pas très écologique !

Tout est source de bagarres, de cris, de rodéos que ce soit le week-end ou la fin d'un match de foot (que de plus la France a perdu !). Une sécurisation forte est absolument nécessaire.

Les travaux de la gare de covoiturage du qua Gailleton ont commencé et les habitants ont fait part de leur mécontentement de façon pacifique mais déterminée. Le 5 juillet le collectif "Apaisons le quai Gailleton" et le CIL rencontreront M Lungenstrass Adjoint aux mobilités pour l'interpeller sur cette gare et sur le stationnement résidentiel. Vous trouverez ci-joint la lettre commune qu'ils lui ont envoyée qui rappelle la démarche commune aux deux CILs Centre Presqu'île et Renaissance du vieux Lyon (également en pièce jointe).

Après l'accident mortel de la montée de Choulans, la vitesse y sera réduite à 30 km/h (avec contrôle radar). Cette limitation de vitesse pourrait être générale sur toute la ville.

La société qui a posé les bâches publicitaires place Bellecour porte plainte contre l'association écologique "militante" qui les a lacérées.

Jérome Humbert est le nouveau président du CIL Sud Presqu'île avec lequel nous entretenons de bonnes relations. Une première rencontre a eu lieu avec MM Humbert et Thenon (secrétaire du CIL Sud Presqu'île).

La voûte Ouest de Perrache est appréciée et une des nouvelles fresques montre des télécabines au-dessus du pont Raymond Barre stylisé alors que l'opposition à ce projet grandit.

En effet les habitants de la colline et de Confluence se mobilisent contre ce projet dont un des faisceaux pourrait atteindre Perrache. L'alternative du métro E ne nous semble pas la meilleure ; notre CIL préconise une desserte tram du plateau du point du jour combinée avec le tram train arrivant à St Paul qui pourrait être prolongé sur Hôtel de Ville puis Part Dieu., amorce d'un RER Ouest Est.  Tous les habitants de l'Ouest et pas seulement ceux du plateau en profiteraient allégeant ainsi le trafic routier sur Choulans et sous Fourvière et donc le transit en presqu'île. Il faut que les deux collectivités concernées (Région pour les tram-trains et Métropole pour les TCL) s'entendent. Elles semblent vouloir cette entente en parole, passeront-elles aux actes ?

20210701 presse20210701 presse

Cordialement,

Le Président 

Bernard Colombaud

19 juin 2021

Chers adhérents

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse.

L'état du pont Bonaparte nécessite des travaux. Comme ailleurs, une voie de circulation sera supprimée pour aménager une piste cyclable du REV (Réseau Express Vélo),

Une expérimentation de l'autorisation des chiens dans les TCL. Espérons qu'il n'y aura pas d'incidents avec les voyageurs !

Le président des commerçants "Charité Bellecour" est réélu. Comme pour nous il va lui falloir intervenir sur les nombreuses modifications attendues en presqu'île

-Les places de stationnement ont été supprimées quai Gaillleton (110 pour les travaux, 75 après). Une manifestation est prévue sur place lundi 21 juin à 7h30 et vous avez reçu un courriel spécifique

Le parking St Antoine va ouvrir en juillet. Les aménagements de voirie seront "communiqués" (!) après la réouverture. Les habitants s'inquiètent des fonctionnalités qui seront mises en place dont ils ne connaissent pas la teneur.

La fête de la musique sera-t-elle possible sans rassemblement ?

Les trottinettes doivent être garées dans les emplacements dédiés. Quels sont les moyens mis en œuvre pour faire respecter cette règle ? En tout cas, 4 personnes seront chargées de remettre en place les trottinettes mal garées.

Vous pouvez aller, au musée des beaux-arts, voir la restauration des sculptures du Rhône et de la Saône qui étaient placées sur le socle de la statue de Louis XIV.

20210619 presse20210619 presse

Cordialement,

Le Président

Bernard Colombaud 

11 juin 2021

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse.

Les représentants du collectif "Apaisons le Quai Gailleton" et du CIL ont rencontré M. Bagnon, Vice-président de la Métropole qui s'est engagé à les associer au suivi des travaux et du fonctionnement de la future gare de covoiturage. Des mésusages de celle-ci (drogue, prostitution, ) sont craints par les habitants. Indépendamment de cette gare, nous saisissons les élus pour obtenir enfin une vision claire sur l'avenir du stationnement résidentiel en parking et en surface.

La place Sathonay va bientôt être piétonnisée avec un accès possible aux riverains. Expérience à suivre de près car elle devrait se répéter ailleurs ;

Si la majeure partie de la presqu'ile n'a pas été concernée par la journée piétonne du samedi 5 juin, cela n'a pas été le cas dans la partie "1er arrondissement". Les avis sont partagés notamment de la part des commerçants.

La terrasse de l'hôtel de l'abbaye est ouverte. Là aussi il faut suivre ce qui se passera mais manifestement l'avenir est aix terrasses quel que soit leur emplacement.

Au-delà des importants travaux d'aménagement du site (restauration complète de la maison carrée et de l'esplanade, la Fondation de Fourvière se lance dans des opérations destinées à attirer touristes et Lyonnais.

20210611 presse20210611 presse

Cordialement,

Le Président 

 

Bernard Colombaud

5 juin 2021

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle (et courte) revue de presse

Est-il normal que des camions de cette taille pénètrent en presqu'île et d'autant plus rue de la République ? Certes il y avait des voitures mal gérées mais il est légitime de s'interroger.

La presqu'île n'est pas concernée par l'expérimentation de piétonnisation d'aujourd'hui

Les "maires de nuit" sont désignés. Auront-ils les moyens d'assiurer leur mission et de se faire entendre ?

20210605 presse20210605 presse

Je joins également à ce courriel le compte rendu du CA du 26 avril 2021. Ces documents vous sont envoyés avec un peu de retard car ils doivent être approuvés lors du CA suivant.

Cordialement,

Le Président,

31 mai 2021

Chers adhérents

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse.

Si la recherche d'une place de stationnement est facilitée dans les parkings LPA, elle est compliquée en surface au grand dam des habitants qui utilisent le stationnement résidentiel. C'est vrai aussi pour le coefficient de places de stationnement par rapport au logement.

Le stationnement sauvages des motos va être sanctionné mais des espaces vont être créés pour cela aux dépens du stationnement des voitures

Le rodéo urbain s'installe partout avec ses incivilités et ses dangers. Que fera la cellule anti-rodéo ?

La police municipale pourra-t-elle se doter de nouveaux effectifs ? La vidéo surveillance sera-t-elle enfin reconnue par nos élus ?

Des espaces non-fumeurs devant les écoles du 2ème arrondissement

La gouvernance des TER en métropole et notamment sur l'Ouest lyonnais tiendra-t-elle compte de l'intérêt des habitants ou la politique politicienne continuera-t-elle d'être dominante ? Dans l'Ouest une véritable amélioration des des Transports en commun passe par une mise en cohérence TER/TCL. C'est ainsi que diminuera le transit des voitures en presqu'île.

Nous voudrions bien voir moins de publicités agressives mais les professionnels s'inquiètent du nouveau règlement de publicité.

Une "querelle des anciens et des modernes" pour la restauration du musée des tissus et des arts décoratifs. 

20210531 presse20210531 presse

Cordialement,

Le Président

 

Bernard Colombaud

22 mai 2021

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse. L'actualité est chargée !

La mairie centrale comptait donner l'autorisation d'implanter une terrasse pour l'hôtel de l'abbaye d'Ainay et le maire du 2ème s'y est opposé pour des raisons patrimoniales et d'équilibre urbain.

La mobilisation continue contre la gare d'autopartage du quai Gailleton et la suppression de 75 places de stationnement bien utiles pour les résidents. Le collectif "Apaisons le quai Gailleton" et le CIL ont été interviewés par la chaine TV "BFM Lyon" et un reportage sera bientôt sur les écrans.

La mairie centrale veut restreindre le rôle de la voiture mais elle se trompe de cible en voulant contraindre les habitants du centre- ville qui n'utilisent leur voiture que lorsqu'ils en ont réellement besoin. Le stationnement résidentiel est un besoin de vie pour les familles de notre quartier.

A la place de la voiture personnelle, les élus font la promotion de l'autopartage qui est sans doute une solution intéressante mais qui ne convient pas à tous, loin de là

La fête de la musique ne va pas se limiter au 21 juin ! La tranquillité des habitants sera-t-elle respectée ? 

La reconnaissance faciale fait ses preuves vis-à-vis des auteurs de rodéo. La mairie doit clarifier sa position plutôt restrictive sur les nouveaux modes de surveillance (video-surveillance et video-verbalisation)

L'opéra de Lyon sera -t-il libéré et les spectacles vont-ils reprendre ? . Aux dernières nouvelles la reprise des spectacles le 23 mai est compromise. L'adjointe à la mairie centrale est confrontée d'une part à la défense d'une cause et d'autre part à la nécessité de reprendre une vie culturelle

Un lion coloré place de la République. A chacun de juger !

La restauration de la chapelle de l'hôtel Dieu continue mais les financements se font attendre. L'Association des Amis de la Chapelle vient de prononcer sa dissolution.

Beaucoup d'élus se prononcent pour le métro E sans trop y croire ! Ils évoquent aussi la desserte du tram train arrivant à St Paul et le CIL s'est prononcé pour une étude d'un scénario nouveau utilisant les infrastructures actuelles et desservant le plateau du 5éme par un nouveau tram qui pourra les utiliser pour pénétrer dans Lyon.

20210522 presse20210522 presse

Cordialement, 

Le Président 

 

Bernard Colombaud

17 mai 2021

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse.

La mairie du 1er arrondissement s'inquiète, comme nous, du départ des habitants de l'hypercentre et y voit des raisons sociales, ce qui se comprend mais il n'y a aucune référence aux contraintes actuelles (et futures) mises sur la vie en presqu'île.

Les terrasses vont rouvrir mais la météo sera-t-elle clémente ? En tout cas, les chiffres d'affaires des restaurateurs ne retrouveront pas les montants d'avant crise

Une terrasse place Bellecour pour Pignouf ! Il faudra surveiller les comportements des clients et l'engagement du restaurateur

Encore une terrasse ! et en face de St Martin d'Ainay. Là aussi vigilance !

Nous nous sommes opposés à la future gare de covoiturage quai Gailleton. Nous vous incitons à signer la lettre ouverte du collectif "Apaisons Le Quai Gailleton" (voir le courriel précédent). Une intervention est prévue sur la chaîne BFM Lyon.

Comment a été posée la première statue de Louis XIV place Bellecour. En dehors de ce document, nous souhaitons que celle de Lemot soit bien protégée après sa restauration

Que penser de cette maison moderne sur les balmes de Fourvière ! En tout cas, l'Architecte des Bâtiments de France a été plus conciliant que sur la place St Nizier !

20210517 presse20210517 presse

Cordialement,

Le Président

Bernard Colombaud

8 mai 2021

Chers adhérents,

Vous trouverez ci joint une nouvelle revue de presse.

Hier, je vous informais de nos inquiétudes concernant le stationnement résidentiel (en surface et en parking) confirmées lors de la réunion consacrée à la création de la gare de covoiturage du quai Gailleton. Celle-ci fait la "Une" du Progrès d'aujourd'hui. Cet article confirme l'opinion des riverains ; cette gare a-t-elle une utilité ? comment des actifs et des familles peuvent-elles vivre en presqu'île sans possibilité de stationner ? Une des deux interventions du CIL est citée dans l'article. 

Le métro E n'est pas abandonné mais il va être comparé aux autres projets. Nous sommes intervenus à plusieurs reprises pour expliquer que cette solution de métro n'est pas la meilleure pour l'Ouest car les études ne prennent pas en compte les infrastructures et les dessertes TER desservant les gares de Gorge de Loup et St Paul.

Les bâches publicitaires sur échafaudage font débat. Il y a les aspects patrimoniaux (compétence de l'Etat) les aspects financiers (des recettes pour la ville et les copropriétés) et les apects "éthiques" (pour quelle publicité ?). Ce débat n'est pas clos et le futur règlement de publicité sera un élément de réponse mais ce ne sera sans doute pas suffisant.

Il faut refaire le dallage posé rue de la république en...2019. Sensibilisé par un professionnel de la pose, nous étions intervenus à l'époque. La réponse avait été que la pose avait été faite "dans les règles de l'art". C'était manifestement faux et il y a là une très mauvaise utilisation de l'argent public.

Cet argent public va manquer à l'Opéra de Lyon qui voit une diminution de sa subvention.

Bientôt des vélos dans les trams, aux heures creuses

Les tarifs TCL augmentent mais en parallèle il y a création d'un billet de groupe pour que plusieurs personnes voyageant ensemble voient moins un intérêt économique à utiliser la voiture

Souvenir des deux passages de Napoléon à Lyon et des noms de l'actuelle place Carnot.

20210508 presse20210508 presse

Cordialement, 

Le Président

Bernard Colombaud

3 mai 2021

Chers adhérents,

Vous trouverez ci joint une nouvelle revue de presse

Avec la crise sanitaire, la restauration va changer de visage ; plus de terrasses gratuites (et moins de stationnement), une nécessaire gestion des nuisances sonores dans nos rues. La mairie de Lyon pense pouvoir gérer celles-ci avec une "Agence Lyon Tranquille Médiation". Il faudra aussi de la fermeté ! La restauration de qualité risque de diminuer avec éclosion d'établissements "fast food, apéritifs" et on évoque une terrasse "pignouf" place Bellecour !

Moins de voitures, moins de places de stationnement et plus de terrasses mais aussi plus de vélos. La Mairie a lancé une concertation sur internet pour les itinéraires cyclables à l'occasion de la réouverture de la voûte Ouest de Perrache. Celle-ci a valu une réponse de 1700 cyclistes qui proposent une piste protégée (donc bétonnée donc moins de stationnement et plus de dépenses). Au cours d'une visioconférence sur le même sujet, ces internautes brillaient par leur absence et les participants (dont les 2 CILs et les élus du 2ème) ont insisté sur une réponse dans le sens d'une desserte de nos quartiers et non d'une piste bétonnée qui coûte cher et serait vraisemblablement une erreur. Ils ont demandé de ne pas investir "en dur" et de se limiter à une signalétique efficace avec le concept de vélo-rue (voitures et vélo à la même vitesse (zone 30 !) et dans le même sens) sans dépense ni impact sur le stationnement. L'adjoint au Maire nous a écoutés, a semblé comprendre mais quelle sera la décision ?

Quant aux "2 roues" motorisés, ils s'en donnent à cœur joie et les force de police nationale ou municipale ont semblé absentes. Il y a quelques suites judiciaires grâce à la vidéo surveillance que la mairie ne veut pas développer ! Il est temps de réagir avant la sortie du confinement qui représente un risque important.

Certains de nos adhérents sont des bénévoles dévoués ; c'est ainsi que Bernard de Garilhe a donné de son temps ce qui a été salué par le maire du 2ème arrondissement.

20210503 presse20210503 presse

Cordialement,

Bernard Colombaud,



[Message tronqué]  Afficher l'intégralité du message

28 avril 2021

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse.

L'inquiétude est grande pour les petits commerces dits "non essentiels" nombreux en presqu'île et faisant pleinement part de notre quotidien. Déjà des panneaux avancent des fins d'activité ! La chambre de commerce et les associations confirment la situation. La fin des aides entraînera-t-elle un réveil douloureux après l'été ? De nouveaux commerces indépendants verront-ils le jour ?

Quant aux restaurants, ceux qui le peuvent ouvriront le mois prochain, en terrasse uniquement. Tous ne pourront pas le faire (manque de places en extérieur, activité trop réduite pour être viable). En tout cas, une raison de plus pour voir diminuer le nombre de places de stationnement).

LPA augmente son offre pour les vélos mais aussi ses prix. Nous craignons également que le stationnement résidentiel en surface et en parking diminue en places et augmente en prix. Nos amis du CIL "Renaissance du Vieux Lyon" sont aussi concernés et nous allons saisir ensemble la métropole et la mairie. je vous tiendrai au courant.

Des feux "spécial" cyclistes voient le jour. Le cycliste, que je suis, constate tous les jours que ces feux sont conçus uniquement pour les voitures. Mais une énième règlementation sera-t-elle efficace ?

Les rodéos reprennent en plein jour. Nous avons attiré l'attention des élus et du préfet sur cette situation. Nous pouvons craidre une dégradation lorsque confinement et couvre-feu seront levés.

Le chemin de halage est en cours pour permettre un accès agréable au.... confluent. Celui-ci fera-t-il l'objet d'un aménagement ?

Pour finir, une petite histoire sur les évolutions actuelles (écologie et digital !).

20210428 presse20210428 presse

Cordialement,

Le Président 

Bernard Colombaud

7 avril 2021

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse,

Les représentants du CIL ont rencontré M.M. Bagnon (Vice-Président de la métropole) et Lugenstrass (Adjoint au Maire de Lyon) pour faire part de leur inquiétude pour un retour du trafic de transit Rhône/Saône à l'échéance de la mise en service du parking St Antoine. Ils ont fait une proposition consistant à ne maintenir dans le quartier proche des places St Nizier et d'Albon qu'un trafic de desserte locale

Dans le cadre du "suivi d'info" le Progrès a fait le point avec les Amis de St Nizier sur les aménagements de la place St Nizier. Nous regrettons le manque de concertation qui aurait permis de reprendre le projet harmonieux proposé en son temps par M. Mortamet, Architecte en Chef des Monuments Historiques.

M. Doucet, Maire de Lyon, ne souhaitait pas fermer les berges de Saône mais il n'a pas été suivi par le Préfet qui a, de plus, interdit la consommation d'alcool sur la voie publique en presqu'île

L'association My Presqu'île essaie d'apporter le maximum d'aide à ses adhérents commerçants éprouvés une fois de plus parr un nouveau confinement.

Le CIL Centre Presqu'île n'avait pas fait de proposition formelle pour un itinéraire cyclable entre la voûte Ouest de Perrache et Bellecour. Lors de la restitution de la consultation sur internet, nous avons fait part des points suivants:

la plus grande partie de réponses ne vient pas des habitants du 2ème mais de personnes extérieures à nos quartiers qui n'ont pas participé à la restitution

il est surprenant que la consultation débouche sur des aménagements importants rue Auguste Comte malcommode et située côté Rhône alors que la voûte est côté Saône

il ne s'agit pas de faire un Réseau Express Velo mais de permettre des circulations desservant la presqu'île aussi bien côté Saône que côté Rhône

Au vu de l'évolution prévisible des mobilités, il serait dommage de réaliser des investissements (bande cyclable dédiée en dur), qui risqueraient de conduire à une fausse manoeuvre  et il vaudrait mieux recourir à une signalétique appropriée et peut-être faire appel au nouveau concept de vélo-rue où voitures et vélos évoluent à la même vitesse (rappelons que nous sommes en zone 30). Les élus du 2ème ont tenu les mêmes propos et M. Lugenstrass a semblé faire preuve d'écoute. Nous verrons ce qu'il en ressortira.

Dans son interview M. Chihi, Adjoint à la Sécurité, confirme son souhait de développer la police municipale (si c'est possible) et n'entend pas développer la vidéo-surveillance. Nous exprimons notre inquiétude sur les incivilités probables en fin de confinement.

Verrons-nous un jour tous les tags disparaître ; on en est loin !

Malgré les tags, Lyon sera-t-elle élue ville touristique d'Europe ? En tout cas, certains y croient. Il vous est possible de voter sur www jaimelyon.com

20210407 presse20210407 presse

Cordialement, 

Le Président,

31 mars 2021

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse.

L'esplanade du bord de Saône au droit du vieux Lyon devrait porter le nom d'Annie et Régis Neyret à qui nous devons tant pour la préservation du patrimoine de notre ville.

Les sculptures du Rhône et de la Saône place Bellecour sont partis au musée des beaux-arts pour restauration et ne rejoindront plus la place Bellecour pour rester au palais St Pierre.

Le projet de restauration des musées des tissus et des Arts décoratifs fait polémique. Espérons retrouver de beaux musées plus accueillants à la fin des travaux.

La métropole veut règlementer l'affichage publicitaire.

Le maire de Lyon a présenté son plan de mandat qui fait de l'urgence climatique le sujet prioritaire mais il ne faut pas que trop de dogmatisme nuise aux conditions de vie des habitants.  Le CIL sera très vigilant sur les conséquences de la ZFE (Zone à Faibles Emissions), de la Zone à Trafic Limité (plutôt que piétonnisation) et du stationnement résidentiel (en sous-sol et en surface).

Le tramway T2 va jusqu'à Confluence. Si la desserte du Centre Commercial s'en trouvera améliorée, le nouveau terminus conduit à fermer à la circulation le cours Charlemagne dans cette zone. Cette fermeture ne fait pas l'unanimité et de nouveaux bouchons sont à craindre sur les itinéraires alternatifs (quai Perrache notamment).

L'insécurité continue de se développer et le maire du 2ème est intervenu pour arrêter des délinquants pris sur le fait.

Malgré l'aggravation de la situation sanitaire, une manifestation musicale a eu lieu sur les berges de Saône sans aucun respect des gestes barrière. 

20210331 presse20210331 presse

Prenez soin de vous !

Cordialement,

Le Président

Bernard Colombaud

 

15 mars 2021

Chers adhérents,

Beaucoup de choses changent dans notre quartier et certaines évolutions prévues sont inquiétantes.

Le plan de mandat et la programmation pluriannuelle des investissements de la ville de Lyon est maintenant connu. Si la maire du 1er arrondissement se réjouit du virage à 180 degrés vers le climat (végétalisation, piétonnisation, action sur toutes les mobilités,...), le maire du 2ème arrondissement s'inquiète du peu de moyens dévolus à la sécurité qui pourtant se dégrade. Quelques bonnes nouvelles ; réouverture de la galerie des Terreaux (question difficile !), restauration à St Nizier, St Bonaventure et aux Célestins, musée de l'imprimerie,...

La ZFE (Zone à Faibles Emissions) va concerner les particuliers au 1er janvier 2022 avec l'interdiction des véhicules Critair 5. Avant la fin du mandat aucun véhicules diesel ne pourra circuler. Quelles seront les aides au changement de voitures ? Une telle décision sera-t-elle applicable et comment ? La commission du débat public devrait être saisie. En tous cas pour certains élus, il ne s'agit plus de diminuer la circulation (ce qui est souhaitable) mais de faire "la guerre aux voitures" et convaincre les citoyens qu'ils peuvent s'en passer.

C'est exactement ce que l'on ressent avec l'enquête menée auprès des abonnés de Lyon Parc Auto. Vous avez déjà reçu un courriel spécifique à ce courrier et je remercie les adhérents concernés de faire connaître leur position avec fermeté.Vous trouverez celle-ci en cliquant sur le lien suivant https://stationnementmetropole.urlweb.pro/s/index.php?a=JTlCayU5QXE=&id=JTk4biU5NmslOTglQUQ=

Une telle orientation ajoutée aux questions de sécurité (le maire du 2me agressé !) est totalement contraire à l'objectif de maintenir une presqu'île vivante et habitée. Toutes les mesures en termes de piétonnisation de végétalisation et de sécurité doivent être prises pour améliorer la qualité de vie des habitants et non la dégrader. Les familles quittent déjà la presqu'île, des classes sont fermées comme la petite école maternelle Levi Strauss.

A l'occasion du 8 mars, les femmes sont à l'honneur dans toutes les mairies. Les choix des femmes célèbres des arrondissements sont différents !

N'oublions pas les plus pauvres ; une messe a été célébrée à St Nizier pour les sans-abris décédés. LE CIL est attentif à leur situation et a rencontré l'association ALINEA en charge du SAMU social.

La librairie St Paul (place Bellecour) est restaurée et devient "la procure St Paul"

Les balmes de Fourvière seront-elles enfin accessibles aux promeneurs ?

20210315 presse20210315 presse (2.54 Mo)

Le Conseil d'Administration du CIL vous informera rapidement sur les actions entreprises et à entreprendre. Merci de votre confiance et de votre soutien bien nécessaire.

Cordialement,

Le Président 

Bernard colombaud

6 mars 2021

Chers adhérents,

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse.

De nombreux chantiers de pose de dalles ont lieu en presqu'île. Il ne s'agit pas que de travaux neufs ; il y a aussi des reprises rue de la République pour réparer des défauts dans des poses récentes. Il est dommage que les entreprises n'aient pas respecté les règles de l'art. Un citoyen compétent dans le domaine s'est exprimé à la mairie du 2ème arrondissement.

Vous avez déjà reçu dans un courriel précédent les modalités de la consultation sur les itinéraires cyclistes entre la place Carnot/Voûte Ouest et Bellecour.

Lors de la réunion rue Sala pour une sécurisation de l'école Michelet, le consensus s'est plutôt fait pour une zone de rencontre (20 Km/h et piétons prioritaires) plutôt qu'une piétonnisation complète. Le CIL est favorable au maintien des dessertes du quartier et de tous les immeubles mais tient à ce que la circulation de transit ne soit pas favorisée. Seuls les véhicules qui ont un motif de circuler en presqu'île (chargement, déchargement, personnes à mobilité réduite, familles, artisans,...) doivent être pris en compte.

C'est la même logique qui a conduit le CIL à rencontrer Mr Bagnon, vice-président de la métropole, pour que les aménagements de voirie (et les fonctionnalités associées) liés à la mise en service du nouveau parking St Antoine. Les accès au quai ne doivent concerner que les véhicules étant intervenus en presqu'île. Comme pour la rue Sala, plutôt qu'une fermeture complète, le CIL a proposé des modifications de sens de circulation et une augmentation des zones de livraison qui manquent dans dans cette zone.

Les aménagements des cours des musées des Tissus et des Arts décoratifs font débat. Une pétition est en cours. Le CIL n'a pas été consulté et, dans un premier temps, laisse à chacun le soin de s'exprimer.

20210306 presse 

Cordialement,

 

Le Président

 

Bernard Colombaud,

21 février 2021

Chers adhérents,

 

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse.

 

Il est possible de se procurer des repas complets de chefs de nos restaurants au kiosque de la place des jacobins et ce jusqu'au 27 février. Les bénéfices sont versés à Notre Dame des Sans Abris

Il est aussi possible d'acquérir des plats préparés sur nos marchés

Suite aux débordements (affluence sans respect des gestes barrière) constatés notamment rue Mercière, la préfecture a interdit la consommation d'alcool au Nord de Bellecour le samedi après midi 

Le nouveau parking St Antoine sera prêt en juin ; sa mise en service sera suivie de la destruction de l'ancien parking et de l'aménagement des jardins. Le détail des ménagements et des fonctionnalités associées fera l'objet d'une réunion le 3 mars entre vos administrateurs et le viceprésident de la Métropole.

Une nouvelle directrice vient d'être nommée à Lyon Parc Auto avec une polémique sur son engagement politique. Ce poste est important pour nous dans le cadre de l'évolution du stationnement résidentiel en surface et en parking.

En 1916 le Cours du Midi devient le cours de Verdun puis la borne de la voie sacrée est installée place Carnot

L'atelier de soierie de la rue Romarin fait partie du patrimoine.

20210221 presse20210221 presse

 

Cordialement,

 

Le Président,

 

Bernard Colombaud

 

9 février 2021

Chers adhérents,

 

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse.

Un document de campagne des candidats (à l'époque !) écologistes prévoyait bien un tram de Bellecour à Servient qui s'apellera T8 et non T7 comme indiqué. L'intérêt de vous fournir ce document qui date de 2020 est l'image qui permet de visualiser le réaménagement du quai. Le CIL s'exprimera !

Les escalators de Perrache côté "Confluence" ont disparu

La piétonnisation du Cours Charlemagne est sur le point d'être décidée. Il y a eu une réunion publique virtuelle et la mairie du 2ème n'approuve pas la consultation des citoyens telle qu'elle a été menée.

Nous avons la confirmation, s'il en était besoin, de la volonté des élus de limiter fortement les déplacements en voiture 

Il y a des experts pour promouvoir une ville sans grands déplacements

La fermeture prévue de l'école Levi Strauss est une conséquence du départ des familles du centre-ville. Cela sera une cause de départ. Cause et Conséquence, sans doute les 2 à la fois dans une spirale que l'on ne peut que regretter.

L'Association des Amis de la Chapelle de l'Hôtel Dieu est dissoute. Espérons que la restauration continuera mais la disparition de cette association est regrettable.

20210209 presse20210209 presse

 

Cordialement,

 

Le Président

 

Bernard Colombaud

1er février 2021

Chers adhérents,

 

Vous trouverez ci-joint une nouvelle revue de presse:

Des chefs de restaurant se mobilisent et proposent des repas complets à retirer au kiosque des Jacobins pour la somme de 28,50€. Le menu change tous les jours et vous pouvez le commander. Mon épouse et moi l'avons fait hier soir et c'est très bien. Les bénéfices seront reversés à Notre Dame des sans-abris.

D'autres chefs (les toques blanches) participant avec la collation pour la campagne de don du Sang (1er et 2 février) au Palais de la Bourse

Un article sur notre AG (vous allez bientôt recevoir le PV)

Visioconférence publique demain pour la piétonnisation cours Charlemagne

Très hautes eaux pour le Rhône et la Saône

Les sans-abris de la place et de la rue de la République sont partis (mais il y en ailleurs de plus discrets). Les associations et la ville sont intervenus.

20210201 presse20210201 presse

Cordialement

Le Président,

Bernard Colombaud

Date de dernière mise à jour : 25/01/2022

Commentaires

  • Christian PAUL
    • 1. Christian PAUL Le 29/11/2021
    Le forum est réservé aux administrateurs, car le nombre d'accès est limité.
    En revanche, cet espace de commentaires est ouvert à toutes et à tous sur chaque page du site Internet, à condition de bien vouloir indiquer votre nom et votre adresse mail ("Site Internet" = sans objet) pour que nous puissions éventuellement vous répondre.
    Après avoir résolu le petit test anti-spam, faites nous connaître votre avis sur le sujet traité, et cliquez sur "Ajouter" il nous sera précieux !

Ajouter un commentaire